Ebauche de films Playmobiles

Posté le 26 août, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil Miro

Les playmobiles ont-ils été représentés ou évoqués au cinéma. Evidement, la réponse est OUI. Néanmoins ils n’ont pas toujours été mis en seine comme de pauvres individus faisant pleurer dans les chaumières, (Exemple Marie dans la petite maison dans la prairie). Ils ont également été représentés comme de braves héros ou comme des ordures finies ayant pour seul atout, leur opportunisme et la haine du monde extérieur et de ses habitants…Bref, j’ai sélectionné pour vous quelques films où le playmobile est mis à l’honneur. Bien entendu, le panel est large, mais jetez-y un coup d’œil, et si vous pouvez vous les procurer, allez-y.

VENGEANCE AVEUGLE ou BLIND FURY : (Un vétéran du Viêtnam devenu aveugle et expert en maniement des armes blanches (Sa canne blanche est un sabre gigantesque) vole au secours d’un jeune garçon et de son père embrigadé par une pseudo mafia de Las

ACTION MUTANTE :(Dans le futur, la société ne prend en compte que les personnes favorisées et marginalise tous les autres. Action Mutante, un groupuscule réunissant des personnes handicapés, décide de passer à… l’action. Emmené par Ramon Yarritu, le groupe kidnappe la fille d’un riche industriel…)
FUCKING FERNAND : (Pendant la seconde Guerre Mondiale, Fernand, un aveugle, ((obnubilé par le fait de tirer son coup)) et André, prisonnier de longue date, font équipe à travers des aventures qui feront d’eux des héros…)

PUMPKIN : (Parfaite étudiante populaire, Carolyn succombe au charme de Pumpkin, un jeune homme handicapé…)

SACRE ROBIN DES BOIS : (Bon Ok la je triche un peu, car cette parodie se base essentiellement sur les exploits de Robin des Bois, mais tout de même Mirette, son fidèle serviteur non-voyant est un personnage important et qui mérite sa place dans ce pot pourris)

FUTUR HANDICAP : (Bon Ici encore, le film est allemand, il date de 1970 et a été fait par Werner Herzog (((((Bon courage)))) (Le film traite de la situation des enfants handicapés; leurs chances de développer leurs talents et de participer à la société.) Bon comme je l’ai dit plus haut, ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres, je n’ai pas cru nécessaire de citer FOREST GUMP et RAIN MAN ou encore RAY… Bref, si vous connaissez des perles de Série Z comme les deux premiers, n’hésitez pas à me les communiquer j’en suis extrêmement friand. Les playmobiles revêtant un statut de (Super Héros) j’adore. Dans « vengeance Aveugle » le type manie son sabre mieux que quiconque, il affronte un samouraï qui lui est un expert depuis des lustres. Les répliques sont magistrales et les capacités du playmobile sont incontestablement en notre défaveur. Ceci ne constitue qu’une humble parenthèse en n’espérant ne pas influencer votre jugement. Jéjé doit en connaître d’autres, et j’espère qu’il évoquera au sein d’un prochain article d’autres pièces maîtresses, histoire que tout individu désireux d’acquérir une vidéothèque exhaustive puisse gagner un peu d’inspiration.

additious

24 ans d'errance et mes vacances

Posté le 16 août, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil J

Bon ben voilà,

24 ans et bac +4 comme quoi heureusement que j’ai deux ans de retards par rapport à mon parcours scolaire, ça permet de faire une rime…. Ok c’est une maigre consolation. Ceci dit j’en connais qui ne pas Playmobil et qui sont au même point que moi voir pire.

Alors qu’ai je fais pendant ces 3 semaines alors que ma famille était au camping?

J’ai glandé. :o)))

Non sérieusement la première semaine je suis resté chez moi avec mes grands-parents . Eh oui pas facile d’être indépendant et autonome lorsqu’on est Playmobil… Mais si paradoxalement le reste de l’année vous y arrivez du moins en grande? partie. Tout ça c’est la faute au JT de TF1: ben oui à force de faire des reportages sur la France profonde (le dernier sabotier fumeur de pipe en bois et joueur classé au Tournoi International de bingo-lotto-tarot ; le prix de la baguette semi-industrielle ou sur la vie rêvée d’un passé révolue  » à mon époque…. , les traditions, c’était comme ça etc… » avec la tite remarque de JPP en fin de reportage… Bref à force de faire des reportages sur l’abandon des chiens et des personnes agées sur l’autoroute (enfin plutôt sur une aire de repos….. on est pas des monstres après tout!) plus un soupçon de faits divers sur l’insécurité, ben à la fin on s’inquiète pour les Playmobil. Bon ok j’exagère un peu mais j’essaye de comprendre ce paradoxe. C’est un peu comme le Téléthon, le Sidaction ou la Journée de la Femme: on sort les cadavres du placard pendant la promotion délimitée avec précision. Un jour, 2, ou 3 où on vous donnes la chance de passer à la TV pour rappeler aux autres que vous existez. Puis le syndrome Cendrillon arrive, la période terminée et pouf retour à la normale: indifférences, oublies des bons sentiments, etc Ben sûr ce syndrome est valable pour tout le showbiz de la TV: Nouvelle Star, Secret Story, etc Semblable à une souris dans un labyrinthe, une fois que les chercheurs décident d’arrêter l’expérience et de couper la lumière, vous redevenez normal et l’on vous oublies… à moins d’être stupide ou avoir un physique à part.

Enfin, toujours est il que la deuxième semaine je suis allé chez mes grands-parents en Belgique, à Liège. Bien sûr j’avais emmené mon pc portable au cas où il y aurait du wifi et, geek tout de même, j’avais même acheté une clé usb détecteur wifi . Le hic: soit y’avait pas de réseau, soit c’était des réseaux fermés. Donc pas d’internet. Du coup je me suis replié sur mes dvd et mes livres. J’ai visionné Dikkenek avec mon cousin et sa copine. Oui mon grand-père possède un appareil photo numérique, une tite imprimante pour imprimer ses photos, un lecteur dvd et pour son anniversaire un écran plat. Dikkenek est une comédie belge sympa à regarder, j’aime aussi le célèbre C’est arriver près de chez vous. Cet extrait me rappelle l’époque où comme tout adolescent, j’avais aussi mes problèmes de peau. Bon je vais arrêtez là car il y aurait un billet entier à faire sur les films traitant des Playmobil.

J’ai visionné seul la saison 1 du Dr House, le médecin Playmobil. Je suis sûr qu’il pourrait écrire sur ce blog. :o)) Non sérieusement c’est une série qui fait réfléchir. Je vous conseille l’épisode 1 « Les symptômes de Rebbecca Adler » pour la phrase de House sur la dignité ( Pour un Playmobil c’est important mais faut bien avouer que le handicap oblige un peu à ravaler sa fierté: l’autonomie étant incomplète… l’avantage c’est que ça permet de garder les pieds sur terre voir d’être un peu humble, avantage peut-être relatif par rapport à son prix?) ainsi que l’épisode 9 « Vivre ou laisser mourir » où un musicien de jazz en fauteil roulant se retrouve à l’hopital et souhaite ne pas être réanimé si cela empirait…. et grâce au caractère de House ressort en marchant… L’histoire de la jambe de House et ses douleurs est aussi interessante car elle traite du choix que l’on peut être amener à faire pour un proche ou autrui. Quant à l’épisode 17 « Double discours » il raconte l’histoire d’un sénateur qui veut cacher sa maladie de peur de perdre ses électeurs.

On ne peut que se réjouir de l’apparition d’anti-héros (et encore voir Heroes où les dons des « héros » effraye et doit être dissimulé) tel que House, Monk, ou le flic aveugle de Blind Justice qui malgrés leur stigmate arrive à s’en sortir et à prouver que leur singularité apporte une valeur ajouté à leur raisonnement et donc démontre leur intelligence. De plus lorsque l’on connait le pouvoir de la télé en tant que vecteur des représentations sociales de la société…..

Bien que la Belgique soit en avance sur les séries: Dr House, Heroes, Lost… je devais me soumettre au couvre-feu de 22h30… Comme c’était tôt pour moi je lisais donc dans mon lit. J’ai lu 3 livres:
Sonderkommando, Dans l’enfer des chambres
Témoignage de Shlomo Venezia, Juif italien de Salonique (Grèce) faisant partie d’un Sonderkommando à Auchwitz. Le Sonderkommendo était le groupe chargé d’accompagner les gens dans la chambre à gaz (déshabiller et rassurer) puis de traiter les cadavres (dépouillage (dont arrachage de dent en or) puis leur crémation). On apprend, outre l’horreur de la besogne, que aussi invraisemblable que cela puisse paraitre dans de très rares cas il y avait des personnes qui survivaient à l’effet du Zyklon B ou réussir à éviter d’entrer dans la chambre à gaz. Malheureusement ce n’était qu’un mince sursis qui se terminait par une balle dans la tête.
On apprend également ce qu’est un Mulsuman dans le système concentrationnaire d’Auschwitz; que les bergers allemands des SS et des soldats étaient mieux traités que les prisonniers; que certains kapos et SS sortaient du lot (en bien ou en mal), et qu’une révolte a avorté…

Dans l’annexe consacré au déroulement de la Shoah, l’historien Marcello Pezzettti consacre quelques pages aux différents procédés et programmes de mise à mort développés par les nazis. L’aktion T4 y est mentionné: 90 000 Playmobil Estropiés et Associés furent « euthanasiés ». à l’été 1941, suite à la protestation de la population et du clergé allemand le programme est suspendu….. mais se poursuit secrètement avec l’opération 14f13. Yanous propose deux articles sur le problème:
Nazisme et handicap: la mémoire des victimes
Devoir de mémoire
L’eugénisme n’a pas concerné que les nazis: les pays dits « civilisés » s’interesser à ce thème: France, Angleterre, USA, Suède, etc …. et pour certains les stérilisations forcées se poursuivirent jusqu’à fin des années 60-70 . Je vous conseille l’excellent documentaire Bien né, mal né – Lois et destinées . Personnellement, j’ai conclu qu’Hitler inconsciemment nous a donné une leçon de morale aussi paradoxale soit-elle : En parquant et en rassemblant dans le même sac Juifs, handicapés, Noirs, opposants politiques, Slaves, etc il n’a fait que confirmer que nos différences nous rassembles et que nous nous ressemblons dans le fait que tout ces stigmatisés sont des Hommes et au final les déviants étaient ceux qui fanstamaient sur le Surhomme et sur le mythe du bon aryen. En « humanisant » un peu celui qui a industrialisé le génocide le plus froid et le plus vaste, en se disant qu’il aimait bien les animaux et les enfants, il devient plus proche de nous et donc plus effrayant. Ainsi on serait sûr de ne pas oublier.

Deuxième livre:
Un merveilleux malheur , de Boris Cyrulnik.

Ouvrage intéressant sur la capacité à surmonter nos traumatismes. Deux choses à retenir: – l’importance de la communication
- Tout le monde n’est pas prêt à entendre votre récit. Point commun avec Shlomo Venezia où les témoignages des déportés n’intéressaient personne à la Libération car trop horrible et donc inimaginables. Le public préfère les belles histoires car la société en a besoin.
Autre point intéressant: la violence comme unique moyen de communication car c’est le seul moyen d’expression que l’individu maitrise.
Bon après l’histoire du gamin enchainé à son lit pendant que ses parents partent au ski, et qui plaçait en institution , revient une fois adulte pour retaper la maison de ses parents. C’est un peu comme l’histoire que nous racontait le prof de latin sur l’enfant bègue qui est battu par son père et qui continue à l’aimer malgré tout. Je reste septique quand à la conclusion de tel histoire. Ce n’est pas un Playmobil qui va tendre l’autre joue….

Enfin j’ai gardé le meilleur pour la fin.
Stigmate d’Erving Goffman
Les usages sociaux des handicaps

J’ai commencé ce livre à Town of Wood, un tit village des Ardennes. Comme ce genre de village est d’un ennui mortel pour un jeune, j’avais pris mon dvd du Dr House et mon livre. Ce village est aussi le lieu de rassemblement du Réseau. J’appelle Réseau un groupement de personnes s’échangeant des informations concernant les membres eux-même et sur les déviants. Je pense que ça peut être un sujet d’étude aussi bien en SIC qu’en sociologie (déviance et rumeurs). Un tel Réseau est capable d’obtenir des informations détaillées sur des personnes faisant parti de l’entourage proche d’un membre du Réseau, et ce même à plus de 200 km de distance. Les membres procèdent donc à des questionnements et s’échangent informations et consignes de conduite par téléphone. Gare si un des membres à un déviant dans son entourage…
Deux solutions: soit constituer un contre réseau, soit de jouer l’agent espion. Le but est d’informer le déviant ou son entourage l’acceptant ainsi des pièges tendus et de lui communiquer les informations que le Réseau possèdent afin d’adapter un comportement en conséquence.

Bref, la troisième j’ai donc lu Stigmate et que dire si ce n’est que je me suis retrouvé dans toutes les analyses de Goffman sur les stigmatisés. Que ce soit sur l’identité dévoilé ou pas, le contrôle de l’information, l’intégration, la conséquence de s’engager pour défendre les interets de son groupe, le passage de normal à stigmatisé. Bref à chaque fois soit je me retrouvais dans la situation décrite ou soit je retrouvais dans ce que j’ai pu voir moi-même. Je ne saurai que trop conseiller la lecture de ce livre à celui qui veut comprendre les interactions et stratégies des Playmobil. En parlant d’engagement j’ai choisi soutenir Planète Orange en affichant leur logo. Non ce n’est pas un site de clents de la marque Orange mais un blog d’une maman dont le fils est Infirme Moteur Cérébrale. Handicap que votre bossu (ben moi quoi) est aussi affublé. D’ailleurs j’ai écris un commentaire résumant mon parcours. Saurez-vous le retrouver? :op

Il y a également Otir, qui suite au billet d’Ayméric, s’interroge sur ce qu’est le handicap finalement. ça m’a rappeler un reportage d’Envoyé Spécial sur l’hopital psychatrique de Lierneux où le médecin expliquait la signification du handicap à une patiente. Ce reportage m’a marqué par la scène où la patiente refuse de quitter l’établissement et donc le médecin lui dit : « PARTIR OU MOURIR?!!! »

Pour finir, j’ai fêté mes 24 ans ce jeudi 16 aout en invitant mes grands-parents et mon ancien AVS, enfin le prmier, au resto. Histoire de passer un bon moment et de faire plaisir et surtout d’être entouré (enfin on était 5). D’autant qu’ensuite on est revenu chez moi manger le gateau que ma grand-mère à fait, au chocolat et petits-beurres bien sûr.
Bien sûr si je compare ma situation à celle de mon cousin qui a le même âge que moi, ben euh le tableau est mieux que le mien. Jaloux? Non, pour la simple raison que je n’ai pas les mêmes capacités que lui. Un Playmobil aurait de l’admiration et de un peu de mélancolie car il essayera de faire l’histoire « Et si je n’étais pas Playmobil? ». La jalousie n’a pas de sens même pour un valide. Alors que l’injustice…

PS: J’ai même trouvé un historien qui s’interesse à l’handicap: Henri-Jacques Stiker

Aspects socio-historiques du handicap moteur

Ah pour marquer le coup, quelques clips:

Hellogoodbye – Here (j’aime beaucoup le joueur de Keytar (guitare-piano ou clavier en bandouillère) et ils sont aussi beaux que les Playmobil )

Image de prévisualisation YouTube

Hellogoodye – Shimmy Shimmy Quarter Turn (pour le son 16 bits )

Image de prévisualisation YouTube

et le clip de Toy Boy, Stuck in the sound avec des Playmobil:

Image de prévisualisation YouTube
additious

Les Playmobil Estropiés & Associés participent à un concours…..

Posté le 2 août, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil J

de Blog!

Oui j’imagine que vous pensiez que nous participions à un concours de beauté canine ou à Miss Tchernobyl 2007, hein!

hé bien à votre plus grand désarroi Persoweb 2007 est un concours de blogs organisé par Bel RTL et Le Soir respectivement radio et journal belge. Voici en gros ce qui se passe: vous avez la possibilité d’inscrire votre blog ou celui que vous appréciez dans l’une des 6 catégories définies: par exemple notre blog est dans Citoyenneté et vie quotidienne .

On est assez modeste pour éviter la catégorie « Expression artistique » . Certains nous aurez peut-être vu dans la catégorie Junior…….

Enfin toujours est il que les inscriptions se clôturent demain (3 aout). Ensuite un jury sélectionnera 25 blogs, je pense qui seront ensuite soumis au vote du public pendant deux semaines soit du 27 au 9 septembre.

Ensuite le jury se réunira le 12 septembre pour officialiser les 5 gagnants.

En attendant vous pouvez toujours laisser vos commentaires sur la page présentant notre blog.

Pour la petite histoire, j’ai découvert ce concours un peu au hasard. Comme tout bon webmaster averti, avant de créer un site internet, j’ai essayé de faire une petite recherche pour voir si mon projet n’est pas déjà pris. J’ai découvert Informatique-facile qui est un portail d’entraide et d’actualité sur l’informatique. Tout comme le site de la Délégation APF du Nord que j’ai réalisé, il tourne également sous ArtiPHP. Il y a également Les Echos du net. à ce propos j’ai référencé le site sur Thèmes du Net, web annuaire qui recense les sites réalisés et gérés avec des C.M.S .

Bref j’ai surtout découvert HandiMobility.org, un blog et une communauté belge de personnes handicapées. Apparemment ce site tourne sous Mambo, l’ancêtre de Joomla, un CMS soit disant simple mais que je n’ai pas réussi à installer en local………
Le site de Gab et Phil est bien fait et documenté et la communauté est grande ce qui permet de faire vivre leur forum. Actuellement vous pouvez voir leurs cartes postales (podcast vidéo) de leur périple aux Etats-Unis.
Ouai bon je sais je suis un Playmobil qui voyage par procuration (n’ayez crainte je ne vais pas plagier JJ Goldman :o)) ) et en plus trop bon, (oui je connais la suite… :o) ) car Handimobility est un concurrent car ils sont également inscrit à Persoweb.

Pour ma part, je continue à hanter tel un zombie les blogs d’Ayméric , de Mr Delcroix , de Monique sur le blog Webatou.be , mais aussi le blog de Baptiste ; de Sébastien Billard (faut bien que je m’informe pour la rentrée… :oD ) ainsi que le blog de Tristan Nitot et celui de Mathieux Faure , tout comme celui du R.N.T . (Note pour MR Delcroix j’ai laissé un message à ces deux personnes concernant mon travail et « notre » projet mais je n’ai eu aucune réponse).

Je m’occupe également d’un autre site (en contruction et regarde toujours du coté de Dotclear) et le coté économe des Playmobil fait que je vais m’orienter vers la solution free.fr .

La semaine prochaine, je serai en Belgique, à Liège. J’essayerai de blogger tout de même, et si j’ai le sens du sacrifice peut-être j’écrirai depuis un tit village belge des Ardennes.

Jérôme, ou pour son camarade  » Jank le Cracheur adorateur de lépreux , historien véreux et documentaliste- search profiler »

PS: Ce blog est peut-être moche et sombre, c’est normal puisqu’il nous ressemble :o))) et puis le blog de Mr Albert Dupontel a aussi adopté le style déficient visuel.

additious

REMORA : Parasite ou Commensal…

Posté le 24 juillet, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil Miro

Eh bien oui, une nouvelle question qui arrive sur notre Blog, et qui j’espère, soulèvera de nouvelles idées et accessoirement un nouveau débat au sein de notre communauté, certes réduite, mais qui en jette un maximum. Tous les playmobiles, ou tout au moins, la plupart d’(entre eux connaissent, l’association REMORA qui (enfin qui essaie) d’aider à l’insertion des personnes atteintes de handicap, dans divers domaines, tels que les études, le travail et autre. Si vous voulez plus d’informations, vous n’avez qu’à chercher. Ce n’est pas mon boulot, et surtout, je n’ai nullement l’intention d’évoquer l’association REMORA, car le but de cet article est tout autre. L’association se veut « guide » des playmobiles, d’où son nom, REMORA. Mais qu’est ce qu’un rémora ? Est-ce un parasite ou un commensal. Bref, nous allons essayer d’y répondre ensemble, et une fois de plus, vous vous référerez à votre propre jugement sans que mes dires influent sur votre analyse.Mais la véritablement question est : Sommes-nous, nous les playmobiles, des commensaux ou des parasites aux yeux des instances (Ré moresques). (Ben oui, je suis libre d’inventer ce que je veux après tout….)Ais-je besoin de définir ce qu’est un parasite, très sincèrement, je ne le pense pas… Dans les pire des cas, vous chercherez, comme pour l’association qui nous intéresse aujourd’hui. Mon collègue et ami, (dans sa grande bonté), vous offrira sans doute quelques liens bien sympathiques, mais perso, cela m’insupporte, et je préfère de loin écrire mes conneries d’un seul trait sans y apporter de constructions aussi farfelues soient-elles.Un jour, un médecin m’a affirmé que le Rémora était un commensal et non un parasite. Bien évidement, toutes mes pensées concernant l’association du même nom, furent ébranlées.Donc le commensal est un organisme qui se sert d’un organisme lui servant d’hôte pour se nourrir. Les Rémoras sont des poissons Commensaux de l’ordre des Perciformes. Ils disposent d’une ventouse sur la tête et vivent en général dans les eaux chaudes. Mauvais nageur, le rémora profite du trajet d’autres poissons, de cétacés ou même de bateaux en se liant à eux par le disque d’accroche puissant placé sur sa tête qui remplace sa nageoire dorsale. (Le transport d’un individu par un autre s’appelle la phorésie). Il semblerait donc que l’association veuille se désigne comme un guide, pour « Transporter » les pauvres playmobiles que nous sommes. Mais alors pourquoi se fait-elle appelée ainsi, elle devrait plutôt se présenter sous le titre de Cétacé, de poisson hôte ou que sais-je… Dans le cas échéant, ce sont nous qui sommes des rémoras. Quoiqu’en y pensant, il gagne leur pain quotidien grâce à nos stigmates donc…L’idée de playmobile parasite est bien entendu à exclure de toute analyse. Mais hélas, des questions subsistent… Rémora est un poisson opportuniste, Branque et terriblement dépendant, tout comme un playmobile, alors pourquoi l’association porte-t-elle ce titre. Est-ce nous qui les aidons en leur donnant un semblant de subsistance professionnelle ou est-ce l’inverse. Sont-ils nos guides à travers les eaux troubles de notre vie….C’est sur ces quelques réflexions philosophiques à deux sous, que je vous quitte. Méditez ce problème et prévenez-moi si vous avez la solution.Enfin, je ne pouvais partir, sans évoquer les bienfaits de cet organisme. Car même si je me pose des questions pourries quant au nom de cette association, leur dévouement, lui, n’est nullement discutable. A mon humble avis, ils font partie des rares associations, qui prennent le handicap bien à cœur…

Bien à vous

Petouse

additious

Bobby : Episode One

Posté le 16 juillet, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil Miro

Voici la toute première conversation de Bobby et de Fallafelchtrudel sur Caramil. Bobby avait comme pseudo (Gokudu59, car Bobby aime Dragon Ball Z) et Fallafelchtrudel, Sexeeateur)
Les notes entre doubles parenthèses seront quelques propos de ma part sevant d’analyse au comportement playmobile de Bobby.
Gokudu59 : Salut tu veux parler à une âme en peine ? ((oui le playmobile aime aborder les filles en jouant les misérabilistes))
Sexeeater : Non
Gokudu59 : Je vais donc me suicider face à ton manque d’humanisme. Et tu porteras ma mort sur la conscience. ((Le Playmobile aime les chantages affectifs)).
Sexeeater : Photo (typiquement féminin, croyant à la supériorité de son sexe devant le mal affamé.
Gokudu59 : Euh, t’es certaine parce que, je ne l’ai que sur bmp ((le playmobile aime les photos pourries trafiqués sur avec aucun changement d’extension))
Sexeeater : allez envoie, on va voir si tu vaux le coup !
ENVOIE DE LA PHOTO DE BOBBY
Gokudu59 : Alors ????
Sexeeateur : est absente ou ne désire plus communiquer avec vous…

Comment me direz-vous, comment Bobby a-t-il fait pour séduire sa berlinoise. Ceci fut un grand mystère pour la hamster qui lui servait à l’époque de compagnon. Mais les miracles existent et Bobby croisa de nouveau se future dulcinée sur amour.fr ou plus précisément sur Tchatche.com… Les deux amoureux avaient bien entendu garder les mêmes pseudos, sans doute par manque d’imagination.

Gokudu59 : on s’est pas déjà rencontré ((le playmobile aime accoster les dames SUR LE WEB))
Sexeeater : possible t’es qui !
Gokudu59 : tu t’es déconnecté lorsque je t’ai envoyé ma photo sur Caramail.
Sexeeater : Mouais t’as vu ta gueule, tu ressemble à Elie Semoun dans ses petites annonces ((La berlinoise est d’origine Française, et s’intéresse à la pseudo comédie de son pays natal))
Gokudu59 : Tu es blonde à forte poitrine ? ((le playmobile aime l’humour !!!))
Sexeeater : LOL t’es un marrant
Gokudu59 : Et toi tu as une photo ?
Sexeeater : Oui
Gokudu59 : tu me l’envoie sois cool ((le playmobile aime le langage jeune))
Sexeeater : OK mais te fais pas d’idée d’accord
ENVOIE DE LA PHOTO DE MISS BERLINOISE
Gokudu59 : Tu sais la liberté c’est l’enfer quand elle tombe sur un cœur enchainé, comme aux galère comme son âme sœur à sa moitié ((Le playmobile aime Renaud, il aime son album boucan d’enfer, et se croit rebelle, oui car le rap agresse ses oreilles qui pouraient lui servir pour un éventuel job d’accordeur de piano))
Sexeeater : C’est beau c’est de toi
Gokudu59 : Non c’est un poête français nommé Renaldo Sechant le Blond, un artiste pas connu mais que j’aime… ((le Kador tout de même))
Et c’est par cette trouvaille que Bobby attira l’attention de sa future femme, par l’intermédiaire de phrases bateau eux-mêmes tirées d’une douce mélopée.

Fin de l’épisode.

additious

Bobby l'ex playmobile de Montluçon.

Posté le 16 juillet, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil Miro

Voila j’aimerais vous faire part d’une nouvelle trouvaille. En fait, celle-ci correspond à un nouveau personnage que j’aimerais incorporer au sein du Blog. Ce personnage virtuel dont le prénom serait Bobby (oui j’aime ce prénom il est kitch à mort) Donc Bobby me servirait d’exemple pour une nouvelle série d’explications sur la vie quotidienne des playmobiles. Comme vous l’aurez aisément imaginer, Bobby est un playmobile, un vrai, dans la plus pure des traditions. Avant de pénétrer dans la vie de ce cher Bobby, il faut lui construire une existence. C’est ainsi que commence une brève biographie de ma composition.
Bobby est né en l’an de grâce 1979 dans les faubourgs malfamés de Montluçon. Ayant un père carrossier (spécialisé dans les Ladas) et une mère taxidermiste, Bobby fut très vite bercé par les valeurs marxistes. Il passa les premières années de sa vie loin de l’école, sa seule correspondance avec une institue, furent ses cours braille envoyés par l’AVH. Soucieux de son bien-être, malgré le « rouge » de leur passion, ses parents tentèrent de lui assurer un avenir. Bobby, au cours d’un voyage en Californie (Grâce au prix remporté lors du concours du poinçon magique), et avec l’appui de ses géniteurs, passa des casting pour (Les routes du Paradis), mais Michael London n’en voulu pas. Il poursuivit avec diverses productions da la filiale AB, mais hélas il n’eut guère plus de chance. Le monde des séries se ferma définitivement à Bobby, après un essaie lamentable dans « pas de pitié pour les croissants » où il devait brosser la barbe de Corbier. Bref, Bobby fut désoeuvré et l’avenir lui sembla lointain. Néanmoins, il rencontra d’autres playmobiles, et décida qu’il serait médecin, enfin, qu’il travaillerait dans le domaine médical. Le Centre Guindé à Villejuif fut pour lui une opportunité. Kinésithérapeute, voila ce qu’il allait être. Les premiers mois de sa formation se passèrent à Merveille mais hélas, il partie en quenouille. Certains prétendant que des personnes peu scrupuleuses agissaient sur lui comme la chambre des lords sur la Reine. Bref, son argent parti dans les pizzas, la bière et les cigarettes de contrebande. Son cerveau se détériora dans toutes les drogues synthétiques existants sur cette planète. En résumé, Bobby poursuivit son existence misérable avec une succession d’échecs. Conscient de son incapacité à réaliser la moindre chose, il partit pour le nord et trouva un petit studio pestilentiel Rue Mexico à Lille. Il se mit à étudier l’outil informatique et se délecta des possibilités que lui offrait Internet… A travers des sites tel que www.cigaredanslecul.com, http://rencontreshandi.fr, www.barbaresadeux.org ou www.gabriellestsoumise.ca, il se construisit une véritable existence sociale. Sur l’un de ses sites de prédilection, il fit la connaissance de Fallafelchtrudel, (assistante directive Berlinoise de grande envergure), ils se rencontrèrent et tombèrent amoureux. Bobby a aujourd’hui 27 ans, et vit rue Mexico avec Falla… (enfin plus haut) et projettent d’avoir un gosse.
Cette biographie est certes courte et tout sauf exhaustive, néanmoins, vous pouvez cerner le personnage, et j’espère que vous comprendrez mieux les situations playmobiles par la suite.

additious

Pourquoi Pas Sim????

Posté le 15 juillet, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil Miro

Je ne pouvais me résoudre à abandonner notre bébé. Jean le Cracheur, peut comme il le désire, m’affubler de défauts, il aurait raison. Je ne suis qu’une ignoble feigniasse. Certains d’entre vous ont aimé l’article su notre Gilbert national, d’autres, plus nombreux d’ailleurs, veulent me voir pendu sur la place publique. Mais malgré ces détracteurs, j’aimerais continuer ma démarche. En effet, Gilbert ne peut plus être l’égérie des Playmobil, je ne puis le tolérer. (Je peux me le permettre, un blog est personnel, et j’ai parfaitement le droit de jeter mes idées sur le clavier, même si celles-ci sont complètement fausses, ou dénuées de tout sens logique…) Bref, il me faut trouver une nouvelle icône playmobile. Je dois avouer que cette problématique m’a pris beaucoup de temps, et qu’elle a participé activement à l’achèvement de mes derniers neurones. Ne nombreuses personnalités ont suscités mon intérêt, Carlos, Jacques Martin, Bézu, Fabrice, Robert Charlebois, Camille Bazbaz, Patrick Sébastien, ou encore notre cher Dave… Bref ! Que des pointures. Bien entendu, je n’ai cité ici que quelques exemples, et pas forcément les plus pertinents. Enfin, j’ai décidé d’écouter les grosses têtes, et il s’est produit un miracle auquel je ne m’attendais plus. Il m’a fallut du courage pour finaliser mon choix… Francis Perrin me paraissait être un excellent candidat, néanmoins Sim s’avérait plus judicieux. Ce fameux Sim…
Croyez-vous que ce dernier pourrait devenir une nouvelle égérie playmobile ? Personnellement, je le pense, et je vais essayer d’influer sur votre décision…
Commençons par une ébauche de citations.
« L’imaginaire met des robes longues à nos idées courtes.  »
« Avant de se foutre par la fenêtre, il faut penser à l’ouvrir. »
« Les paresseux ont au moins une qualité : ils ont le courage de ne rien faire. »
« Il vaut mieux être accueilli par quelqu’un à bras ouverts que par personne à Brazzaville. »
« Quand j’étais jeune, je voulais être ministre ou clown. J’ai choisi la deuxième option car je suis un garçon sérieux. »
« A part les singes, tous les animaux refusent de faire l’amour face à face. Ils doivent pressentir que le derrière se ride moins vite que le visage. » Bref, que du lourd…. Bien évidemment, cet (humoriste) né en 1926, a également excellé dans d’autres domaines. Sim a également fait de la musique, oh Oui et quelle musique !!!
Donnons par exemples, certaines de ces interprétations et compositions musicales. Certes ces dernières sont difficiles à dénicher, mais avec un peu de courage vous y arriverez aisément..
(1969 La Libellule, ,1971 J’aime pas les rhododendrons, 1972 C’est bien moi la plus belle, 1972 C’est pas moi, c’est ma sœur, 1972 J’ai un cheveu sur la langue, 1972 Mangez miam, buvez gloup, 1973 Les Impôts, 1973 Rocky Balloon, 1974 La Poule, ou encore en 2003 Où est ma ch’mise grise…) Sim est également un auteur littéraire à succès, en témoignent quelques œuvres incontournables tel que « elle est chouette ma gueule », « elle est chouette ma France » et « elles sont chouettes mes femmes)… Sim fit également des apparitions remarquées au sein du cinéma français, notamment aux cotés de Francis Perrin. Bref, Sim ne peut être qu’une égérie playmobile. Son nom de seine n’est-il pas (la baronne de la troche en biais) capable de se pourlécher les sourcils tout en fixant un individu dans les yeux… Sim est pour moi la nouvelle égérie playmobile, certes ce choix est indiscutable, mais j’attends vos avis ainsi que vos suggestions concernant ce personnage haut en couleur.
Croyez-vous que ces quelques idées hasardeuses jetées sur ce blog sont cohérentes ou pensez-vous qu’elles ne sont qu’un délire d’un esprit malade?

En attendant la suite…

bien à vous

additious

L'année est terminée, enfin!

Posté le 6 juillet, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil J

Bon ben voilà, depuis ce matin c’est fait.

Je fais parti des 70 candidats de la cuvée 2007 de la Certification Informatique et Internet!
J’ai mon C2I niveau 1, mon honneur de Geek est sauvé! :o)
Je n’ai pas le détail des notes mais bon, le principal est de l’avoir.
Et puis, comme je l’ai dis ça me permet d’avoir une certification, faute d’avoir le permis, j’ai le C2I.
Normalement il y a 2 niveaux, mais il semblerait que le C2I2e? soit réservé aux futurs enseignants, aux métiers du Droit, et aux métiers de la Santé.
Enfin on verra bien…

Alors comment s’annonce les vacances?
Bah j’ai décidé de ne pas partir avec mes parents là où je suis allé pendant 23 ans…
L’année dernière j’ai fais une overdose. Le camping-caravaning-tenting c’est pas très confortable pour un Playmobil, le pire c’est le truc des sanitaires. En tant que Playmobil, nous avons le « privilège » (c’est très relative…) d’avoir des sanitaires (à part) des autres, donc plus propres (ça dépends des campings) en théorie, car comme il y a peu de Playmobil qui font du camping, ben les sanitaires réservés sont utilisés soit comme entrepôts (de matériels d’entretien, ou de cartons de rouleaux de PQ Kimberly-Clark) J’ai tellement l’habitude d’y aller chaque année que non seulement j’ai mémorisé le nom du PQ (merci d’applaudir….) qu’en plus je pourrais vous décrire la journée-type voir carrément les trois semaines-type! Le seul truc qui pourrait me consoler c’est de passé une journée à Barcelone et de passer quelque jours sur la Côte d’Azur, dans le Golf de Saint-Tropez (oui, je sais j’ai des goût de luxe :o)) . Mais le camping c’est devenu Koh-Lanta pour moi. Bon y’a bien des campings avec sanitaire individuels (directement sur votre emplacement) mais ils sont rares. Et puis lorsque vous voyez le film Camping c’est un peu ça: animations moyennes, file aux sanitaires, mais faut avouer que le coté beauf à diminuer. Suivant les étoiles (pas mal lorsqu’on parle de caravane :o)) bon ok c’est nul..) ben vous payez plus ou moins cher, comme pour les hôtels (toutes proportions gardées bien évidemment) le confort en moins. Bon ok vous avez la piscine, mais vous ne pouvez pas comparer une chambre d’hôtel à une caravane Bursnerts (m’en fout de l’ortho!) ou à une tente Décathlon… Ne parlons pas de l’effet transhumance: 90 km/h sur autoraute, vous partez entre 20h et 22h et vous arrivez le lendemain vers 17h 19h après avoir passé quelques heures de sommeil dans votre roulotte sur une aire de repos…

Et puis comme un vrai Playmobil Estropé je ne sais pas nager, et le temps des bouées est passé pour moi (d’ailleurs j’ai failli me noyer même avec une bouée: j’étais plus jeune et je m’amusais à sauter (oui bon plutôt à me lâcher) en haut de l’échelle en arrière, sauf qu’un jour me suis retrouvé comme un con, la tête dans l’eau à boire la tasse et les pieds en l’air…) même si on a trouvé une solution: une grande bouée type pneu où je peux m’asseoir dedans (ouai bon ça fait grosse feignasse) mais c’est valable qu’à la mer, en piscine je dois me taper le bassin moyen où j’ai plus ou moins pieds, ou le grand bassin où je n’ai pas besoin et me résoudre à agripper le bord…

Enfin, je passerai sûrement une semaine ou deux pendant ce temps en Belgique, chez mes grands-parents dans le Bronx… :o))

En attendant, je vais me pencher sur mes deux projets: blog 2.0,site… ;o)
Je suis en phase de prospection :o))

additious

Hommage à celle qui m'a accompagné

Posté le 1 juillet, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil J

A celles qui nous accompagnes tous les jours, sans rien attendre en retour.

J’ai suivi sa naissance, son évolution
Je connaisais sa famille, son entourage
Sa naissance était passée inaperçue
Mais moi je le savais…
Je savais qu’elle avait du potentiel
Vu sa taille et ses capacités,
Elle allait changer notre façon d’échanger nos créations, notre travail
Elle était plus séduisante que sa mère, sa grand-mère
Elle était aussi fine que sa mère, quoique plus petite et plus ronde
On sentait bien qu’elle était différente, l’erreur aurait été de la rejeter…
Mais en la regardant, on savait qu’elle pouvait nous apporter plus de simplicité
L’air de rien elle a changé notre façon de travailler
Elle est si proche de nous et si discrète
Ses capacités et ses formes ne cessent d’évoluer
afin de se faire aimer du plus grand nombre
Aujourdhui elle réussit à passer à la télé, au cinéma
Tout le monde l’a adopté
Elle est si discrète que tout le monde l’utilise comme si elle avait toujours existé
Sa compagnie étant toujours assuré, on a peut-être tendance à la négligée
J’ai pu manquer de délicatesse lorsque je l’introduisais dans l’orifice adéquat
Elle était toujours ouverte, même quand mes gestes pouvait blesser son extrémité,
Seuls quelques cas, par une prétendue mesure de sécurité,
refusaient de l’accueillir en leur sein et de la réveiller

Il y a deux ou trois ans, j’ai rencontré celle qui allait partager ma vie
mes passions, mon travail, ma famille, mes amis
Je l’ai découverte par hasard, dans un catalogue bon marché
Je le feuillette rapidement, lorsque soudain
Je la vois, elle était petite et rouge
Sa capacité m’a étonné vu sa valeur
Elle m’était accessible!
Bien sûr elle n’était pas la première,
J’ai déjà partagé ma vie avec d’autres,
La première m’avait séduit en pouvant jouer et écouter de la musique,
Je refusais de la partager car conscient de ce qu’elle valait,
C’est ainsi que je rechercha ma deuxième compagne,
Je la voulais simple pour pouvoir la confier à d’autres personnes de confiance
Mais leurs capacités montrairent vite leurs limites
C’est pourquoi je décida d’aller rencontrer Coskin, son prénom était indiqué
Mais elle n’était pas seule, ses copines étaient là aussi
Rien à faire, c’était elle que je voulais
Au bout de quelques minutes, je la vis
Je fus surpris par sa taille, je la pensais plus grande
Tout de rouge vêtue, elle était si séduisante
Je l’a pris, et versa sa dot à ses propriétaires
Une fois rentré chez moi, je lui donna tout ce que j’avais confiais à ma précédente compagne
Elle accepta
Ce qui m’était le plus indispensable,nécessaires pour chaque jour,
était déposé en son sein, en toute sécurité
Elle était ouverte à tout, même aux manchots!
Elle eut aussi du grec ancien, du latin
Ell m’accompagna pendant 2 ou 3 ans
J’avais confiance en elle
Puis cette année vit notre relation se décliner
Mon frère en voulait une lui aussi
Je regarda les différents modèles
J’en ai repéré une, elle ressemblait à ma Coskin
Mais en mieux, avec des capacités supérieure
Elle était plus grande, mieux proportionnée aussi
Je l’acheta avec hésitation,
partagé entre envie et remords
Mais je décida de la cacher et de continuer avec ma Coskin,
Jusqu’au jour où le moment fatidique arriva….
Ma compagne est tombée malade depuis quelques mois
C’est peut-être ma négligence qui a agravé son état,
Toujours est il qu’elle tomba malade,
Elle devena de plus en plus lente,
Elle avait de plus en plus de mal à s’activer,
Je continua cependant à faire comme si de rien n’était
Je m’habitua à son état
Je sentais bien au fond de moi qu’elle était en fin de vie
Je voyais que celle çi la quittait doucement
Mais elle est resté à mes cotés
Jusqu’au bout
Le jour de ma soutenance elle était à mes cotés
Elle m’a bien aidé,
Elle m’a rassuré par sa simple présence,
J’étais confiant
Pris par l’émotion de la réussite de ma prestation
Je l’ai reprise trop empressé de manifester ma joie
C’est à ce moment là que le drame se produisit
En voulant la remettre à sa place,
Qu’elle que chose d’horrible arriva
Ma Coskin se démembra
Elle resta enfichée alors que la carcasse inférieure
resta dans ma main
Sur le coup j’ai eu un peu de peine
Mais comme tous les Hommes, nous sommes égoïstes
L’engouement et la joie de ma réussite scolaire l’emporta
Sorti de la salle, je demanda à une camarade de la soigner
Elle réussit tant bien que mal à la réparer
Tout juste pour qu’elle puisse rendre son dernier souffle sereinement
Revenu à mon domicile, j’ai pu y accéder une dernière fois
Le temps que ma Coskin me restitue ce que je lui avait confié,
Je mis ces précieuses informations en lieu sûr
Ce fut son dernier souffle,
Je n’ai pu la ranimer

 

Après quelques jours de deuil,
Je décida de retransmettre ces données
à celle qui attendait avec patience et sérénité
de prendre la place de ma Coskin
C’est ma quatrième compagne
Jusqu’à la suivante…

 

Aujourdhui, sa dépouille décomposée,
git, là, sur mon bureau.

On ne prend conscience de toutes les inventions mineures qui nous simplifies la vie
Combien de ces objets font parti de notre quotidien? Ils nous sont tellement utiles que l’on pense naturellement qu’ils ont toujours existés

Posez-vous un instant et regardez autour de vous, regardez votre environnement. Le téléphone portable; le stylet et la planche à dessin numérique, le Velcro, le micro-onde, la synthèse vocale, la navigation par onglet, le scanner….

Qui a inventé toutes ces choses? Tout le monde les utilises mais personne ne se demande comment et qui a pu inventer ça.

Un Playmobil a besoin d’adaptations pour pouvoir être autonomes, indépendants. L’acessibilité n’est pas un tout, un obstacle, un mur infranchissable. C’est un un chemin pavé de bonnes adaptations.

A tous ceux qui invente des solutions, adaptations, particuliers, professionnels, proches, communautés, pour rendre le monde meilleur et plus accessible ce post est pour vous. Si vous vous demandez si votre invention, votre travail à un sens, dites vous que les petite

Liens:
La génèse de mes compagnes (anglais)
La génèse de mes compagnes (français)

Photos de ma Coskin à son achat

Coskin et ses soeurs

Jérôme, le premier poète geek :o))))

additious

Cinéma, Apéro et Accessibilité

Posté le 29 juin, 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil J

Bon ben voilà, là c’est vraiment la fin, mais c’est plutôt un happy end.

J’ai passé mon dernier exam, celui du C2I, samedi dernier au matin, ça a duré 1H et j’ai pas eu besoin du tiers-temps. Sur 65 questions, j’en ai zappé 5: 4 sur les tableurs et 1 sur l’octet. D’après l’histogramme des résultats, la majorité des notes se situe entre 12 et 13: 15 personnes ont eu 12, 18 ont eu 13/20, et 10 ont eu 14. Le reste est répartie entre 8 et 17 sur 20. Enfin, d’après ma lecture de l’histogramme……

Vendredis dernier, Eric Delcroix m’a gentillement proposé de rencontrer Ayméric Jacquet qui venait sur Lille pour l’apéro Blog en Nord du mardi 26 juin. Comme il y avait la Fête du Cinéma, je savais pas si je réussirai à venir, un ciné pour 2€ autant en profiter! Mon premier film valait 2€ voir moins c’était Steack, avec Eric et Ramsy… C’était chiant, bon par moment tu souris voir tu rigoles, mais y’a beaucoup trop de longueurs, l’idée du film est pas mal: dans un futur proche la norme étant de se faire de la chirugie esthétique… Par contre j’ai aimée la musique du film (avec des vieux synthés) et la scène du jeu, mélange de balle au prisonnier et de Questions pour un champion, où pour une bonne réponse donnée vous gagnez un coup de batte de cricket dans le bide. Le lendemain, j’ai vu La colline a des yeux 2, ça va bon faut avouer que la scène d’intro est disons surprenante… Un film d’horreur sympa avec des Playmobil mutilés et radioactifs… J’ai vu également Boulevard de la Mort, le dernier de Tarantino. Film bien sympathique, de belles scènes surtout celles de Kurt Russell et de sa bagnole :o)). D’ailleurs la voiture jaune des filles ressemble à celle qui est dans un garage commun à Bressoux, Liège sauf que là bas elle est orange.
J’ai terminé la Fête du Cinéma, mardi en allant voir Next, avec Nicolas Cage. Film bien sympathique qui ressemble à Déjà Vu. En plus, dans ce film Jessica Alba joue le rôle d’une maitresse d’école….. j’ai dis « d’école »! non mais! :o)))

Le film s’est terminé vers 16h, comme Eric Delcroix m’avait donné rendez-vous vers 17h30-18h à la gare lille-flandres, j’ai eu le temps de retourné chez moi… Toujours est il qu’à 18h Eric Delcroix , Monique de Webatou , et Ayméric Jacquet arrivent et nous nous rendons à la Taverne Flamande. Comme nous étions les premiers, j’ai pu discuter avec Ayméric, qui est, entre autre web designer, et bien sûr on a parlé de l’accessibilité, de son métier de web designer indépendant… C’était très enrichissant comme le souligne Ayméric. D’autant plus que mon cousin est web designer, un vrai pas un amateur (voir le post Accessibilité: les réponses d’un handicapé où je reviens sur un des billets d’Ayméric). Bon ok, son site perso n’est pas fini, mais il a déjà fait le site de son groupe, Yes But Now , et plus récemment le site de Luc Baiwir. Le problème, et ça fait l’objet d’un débat, c’est que les sites réalisés en Flash sont inaccessibles pour les déficients visuels (je vous renvois au billet de Monique concernant le site belge de la Fête de la Musique). J’ai pu parlé avec Baptiste, celui qui avait cru que j’étais un anti dotclear :o)) et Sébastien Billard (je pense que son blog me sera utile pour mon m2 ;o) ) de l’accessibilité, des autres navigateurs et des jeux online. On a évoqué Lynx, les css, Opera, Ogame… C’était sympa et ça permet de connaitre les raisons qui poussent ces personnes à s’interesser à l’accessibilité du Web. En tout cas j’étais content de m’apercevoir qu’Ayméric et moi partageons les mêmes idées sur l’accessibilité, le e-commerce. Même si les consommations n’étaient pas payées par ED-Productions (Je suis sûr qu’Ayméric me rejoindra sur cette suggestion pour la future rencontre :o)) ) j’ai passé une bonne soirée avec des gens interessants, et j’ai même pris le luxe de m’exprimer, si si. De plus, j’ai pu enfin connaitre la véritable raison du « lourdement handicapé » de la bouche même d’Eric Delcroix. La hache de guerre des Playmobil (en plastique donc) est enterrée… MAIS ILS ONT OSES!!! Oui oui, messieurs-dames 2 contre 1, Eric Delcroix et Ayméric Jacquet ont osés me dire que le blog des Playmobils n’était pas très accessible, que les billets faisaient trop pavé, qu’il n’y avait pas d’interligne, que la police était trop petite, que les couleurs étaient mal choisies, gnagnagna…. Bien sûr je ne pouvais pas me défendre, on étaient dans une pizzeria, Eric avait pris en otage ma bouteille d’Ice Tea et Ayméric avait séquestré la moitié de ma pizza. Je n’avais pas le choix, il a fallu que je reconnaisse les griefs faites sur ce blog. Voilà pourquoi j’ai changé le design de ce blog, j’ai dû choisir un modèle proposé par Blogger et modifier, la police, les couleurs, etc…

Toujours est-il que la soirée était sympa, que j’ai pu rencontré des gens intéressants.

En septembre-octobre, on remet ça mais cette fois je ne serai pas le seul Playmobil… :op

Mais avant, je pense que pour la prochaine rencontre, je vais développer un nouveau site… ;o)

Ah, j’oubliais: Peter et moi, les 2 Playmobil de ce blog, avons eu notre année et la même note en soutenance. Félicitations à nous! :o)))

additious
« Page précédentePage suivante »