Accessibilité,Hadopi: comment se tirer une balle dans le pied…

Posté le 6 mai, 2009 dans Accessibilité,Accessibilité pour les PlaymoGeeks par Playmogeek

Quel est le point commun entre Monique de Webatou, de Tristan Nitot de Mozilla Europe, et d’Hadopi?

C’est en lisant le dernier billet de Monique et celui de Tristan Nitot sur la capacité du prochain Firefox à lire nativement des vidéos , que j’ai compris combien la critique pouvait desservir la cause juste que l’on défend.

Monique fait part de la réaction du webmaster de la ville de Bruxelles, qui,ne connaissant pas le thème de l’accessibilité du Web,a fait un mauvais choix d’agence et du coup son site n’est pas accessible. Suite à son billet, ce webmaster s’est intéressé au sujet, mais du coup refuse de commenter sur le blog de Monique suite à certaine critiques.

Le pire reste celui de Tristan Nitot. ça ne vous dit rien  mais c’est révolutionnaire! Tristan annonce que le prochain Firefox lira les vidéos nativement grâce à une simple balise <video>! Autrement dit, plus besoin de plugin type flash ou quicktime! En matière d’accessibilité c’est quand même un grand pas: J’ai un ami,nullement Playmobil,qui n’y connait rien en informatique, j’en ai d’ailleurs profiter pour lui faire utiliser Firefox, et bien cet ami m’a appelé pour que je l’aide à installer le plugin nécessaire. Imaginez un navigateur prêt à l’emploi où il ne serait plus nécessaire d’installer une kyrielle de plugin pour regarder une vidéo ou écouter de la musique. On pourrait imaginer une balise <audio> pour ne plus avoir besoin des realplayer,des windows media player,et autre quicktime. Il n’empêche que certaines critiques ont réussi à pousser Tristan Nitot à fermer les commentaires de ce billet. Je le comprend, vous fournissez à la communauté un produit gratuit qui tente de s’améliorer continuellement et y’a encore des gens qui se plaignent. Bien sûr,ce n’est pas parce qu’un produit est gratuit que l’on ne doit pas le critiquer, mais il faut simplement faire une critique constructive.

Malheureusement le cas Hadopi démontre que des critiques constructives n’arrivent pas toujours à faire entendre raison à des ânes bornés! Alors que l’Europe et l’ensemble des acteurs du web et les internautes démontrent l’absurdité de cette loi, relayé par des députés éclairés comme Jean-Pierre Brard ou Martine Billard) , le gouvernement continue son opération de protection de sauvegarde d’une industrie sur le déclin et de d’artistes de gauche,de droite mais totalement à coté du mulot à n’en pas douter.

Hadopi est donc une réponse totalement inadéquate à une critique des artistes et des majors dont la situation loin d’être aussi alarmiste, désigne les internautes comme bouc-émissaire et fossoyeurs de la culture… alors que ces derniers jusqu’à maintenant étaient des cons-sommateurs deviennent des consomm acteurs qui choisissent qui doit être récompensé ou pas.

De plus, l’Hadopi entrainerait des effets de bord non négligeables. La Suède nous montre un aperçu: Suite à l’affaire de The Pirate Bay, un FAI suédois,Telenor, ne garde plus les adresses IP de ses clients. Du coup, la cyberpolice suèdoise aura beaucoup plus de difficultés à mener à bien leur enquête pour identifier un suspect. Avec Hadopi, c’est l’essor des réseaux cryptés et les plus geeks d’entre nous savent aussi que ces réseaux cachent un coté obscure. Hadopi ciblera les Mme Michu, les personnes ayant peu de connaissances du Web.

Alors qu’on nous annonce du très haut débit pour 2012, la loi Création et Internet ou plutôt Répression et Internet, vous présumera coupable d’office, on ne sait toujours pas qu’elles sont les mesures pour la Création, si ce n’est qu’un vague référencement des offres légales…

Enfin toujours est il que Hadopi aura permi aux geeks de s’interesser à la politique et que certains députés nous défendent plutôt bien. En plus, l’Europe entre en jeux aussi,c’est donc coup double. 🙂

Moralité: faites des critiques constructives et éviter de tirer sur l’ambulance. L’accessibilité du Web doit être soutenue et non découragée. D’ailleurs, si le gouvernement pouvait mettre autant d’énergie sur ce sujet qu’il le fait avec Hadopi, ça serait judicieux,non?

Mars: ski,cybercriminalité et recherche d'emploi

Depuis le dernier weekend de février, j’ai plutôt passé des moments sympa.

J’ai débuté par un weekend à Disneyland Paris. C’était sympa: hôtel et attraction même si le wifi était payant, ainsi mon eee pc ne m’a pas été utile. En plus ils n’avaient même pas la TNT… Je pense qu’un Playmobil est capable de faire les attractions intéressantes en une journée, à savoir: Space Mountain, Indiana Jones, big mountain train, dans le parc Disneyland et le Rock’n’Roll Coaster, La tour infernale dans le parc Walt Disney Studio. L’accès à certaines attractions se fait par Fast Pass, pensez à vous renseignez.  La tour de la terreur est impressionnante lors de la première montée et descente,après… Mon faible revient encore au Rock’n’Roll Coaster: montagne russe à grande vitesse.

Du 7 au 14 mars, je suis parti à la Plagne avec mes frère. Inutile de vous dire qu’un séjour à la montagne n’est pas vraiment bon marché 🙂 (les mauvaises langues disent que je n’ai pas à me plaindre car j’ai les moyens… jusqu’à quand?) mais bon quand vous êtes un Playmobil le choix de loisirs est limité.. Alors le peu qui vous fasse plaisir,ben vous le prenez. Dans mon cas, je suis obligé de prendre des leçons particulières et ça alourdit la facture mais de l’autre, je n’ai pas de matériel à louer. Cet année j’ai changé de fauteuil-ski, j’ai fais du biski pendant 2 jours et le reste j’ai fais du dualski. Si je perd le peu d’autonomie que j’avais en biski, je gagne en revanche en sensation avec le dualski, on va aussi plus loin et plus vite avec ce fauteuil. Et puis le biski a tendance à être abandonné au profit du dualski, avec ce dernier il n’est pas nécessaire d’arrêter les remontées pour charger l’appareil. On a eu 2 jours de mauvais temps, remarquez niveau sensation c’est pas mal non plus: avec la neige et la vitesse, par moment je ne pouvais plus respirer. Sympa,non? Et puis le ski,c’est aussi saucisson et beaufort! 🙂

Trêve de plaisanterie, le 24 mars a eu lieu le 3ème forum international sur la cybercriminalité à Lille. C’était intéressant et il y avait du monde: c’était plein de gendarmes. Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Interieur, est venu ouvrir ce forum, auquel Tim Boerners, membre du USS, services secrets US, participait.  Parmi les points clés,citons la nécessaire collaboration internationale entre les différentes polices locales. Car la cybercriminalité, c’est aussi la vente en ligne de contrefaçons, ce qui peut s’avérer dangereux: peluches ou médicaments contrefaits peuvent avoir des conséquences sur la santé.  De plus, il a été rappelé que dans un contexte de concurrence mondiale, il est nécessaire  que les entreprises protègent leur information, la cybercriminalité c’est aussi le vol de secret de fabrication et de process. Il a signalé le doublage des effectifs d’agents luttant contre la cybercriminalité. En revanche la lutte contre les sites racistes et pédopornographiques continue d’être priorité. Cependant à la mention d’un filtrage de tels sites, je n’ai pu m’empêcher de penser à HADOPI et me souvenir que le site AAARGH, négationniste francophone, vient de fêter ses 10 ans sur le web malgré des condamnations de la justice française. Il suffit que le webmaster touche du proxy et met en place des sites miroirs et c’est pour une partie de cache-cache interminable.

L’atelier le plus captivant auquel j’ai assisté fut celui d’Orange sur les réseaux sociaux et le social engineering. à l’heure où le débat sur l’identité numérique est plus ou moins euphorique, enthousiasme autour de Facebook and co, j’ai trouvé cet atelier rafraichissant. Devinette: Quel est le point commun entre Facebook,Myspace,Twitter,Viadeo?  Tout simplement votre mail! Votre identité numérique est contrôlé par votre mail. Or en publiant vos informations sur de multiple réseaux sociaux, vous donnez inconsciemment l’accès à votre boite mail. Inutile de pirater, il suffit de répondre à la question secrète de votre webmail pour changer le mot de passe du compte mail de la victime. Or la réponse à la question secrète peut apparaitre aux yeux de tout le monde: vos gouts,votre date et lieu de naissance,etc . Vous vous dites « quel est l’intérêt de la démarche? ». Imaginez une entreprise développant une nouvelle technologie, il suffit de trouver le nom et prénom du responsable et via les informations disponibles sur lui, le mettre en confiance pour obtenir des infos confidentielles.

Bref, je vous invite à visionner les démonstrations sur les menaces des réseaux sociaux: épisode 1 et épisode 2.  Vous trouverez également sur le blog sécurité d’Orange Business un billet sur les risques de Twitter.

Bref ce qui faut c’est contrôler les informations que vous publiez et de faire une nette séparation entre informations personnelles et informations professionnelles. Souvenez vous l’affaire de cet employé chez Michelin qui critiqua son entreprise sur Copains d’Avant, manque de pot l’info fut également publié sur Copains d’avant Pro. Il fut licencié….

EDIT du 06/04: Ce que vous devez comprendre, c’est que l’usurpation d’identité peut toucher n’importe qui, ce n’est pas seulement la création d’un faux profil d’une célébrité et faire des blagues potaches, comme le montre les tutos d’Orange si vous êtes un employé ou comme Mr Tout le monde vous pouvez êtes touché. La mise en confiance et le besoin de communiquer avec autrui sont,dans ce cas, les faiblesses de chacun d’entre nous et ne requière aucune technologique pour obtenir une information malgrés vous.

L’après-midi j’ai assisté à 3 ateliers. Le premier avait pour thème la cyberguerre et la cyberdéfense.

Il a été dit que nous sommes au début de l’ère de la cyberguerre, car les attaques russes et chinoises le montre. En prenant exemple de l’attaque russe sur l’estonie par l’intermédiaire de botnets, les intervenants ont montré d’une part l’ampleur d’une telle attaque et d’autres la difficulté de déterminer l’origine de celle ci: les botnets sont disséminés à travers le monde, si bien que l’estonie a signalé que des machines françaises ont participé à la saturation de leur réseau.

En cela, les intervenants estiment qu’avant de prévoir des capacités offensives dans le cadre de cyber attaques, il faut avant tout construire notre cyberdéfense. Point important, hors de que des barbouzes ou des entreprises s’occupent de ces domaines. L’armée a bien l’intention d’en faire une chasse gardé.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez regarder le documentaire Cyber Guerilla passé récemment sur france5.

à noter qu’une cyber guerre peut avoir des conséquences bien réelles: l’informatique étant partout, cela peut toucher hôpitaux,centrales électriques,circulation,etc

J’ai  ensuite assisté à un atelier sur les outils des enquêteurs N’Tech. C’était très technique. Ce qu’il faut retenir: les agents de polices/gendarmeries travaillent en collaboration et développent leurs propres outils en open source. Attention ces outils bien qu’open source,ne sont pas distribués, car ils utilisent des bases de données. Un de ces outils a pour but de détecter des images pédopornographiques sur le disque durs du suspect. Ces outils sont sur livecd, ce qui permet de ne pas effacer de preuves car une enquête est très stricte. Il y a des formations pour recueillir des preuves/prélèvements.

J’ai enfin terminé par l’atelier sur les outils de veille. Ce qu’il faut retenir: faire attention à ne pas laisser de trace quand vous faites votre veille et que la veille sécuritaire demande une vigilance 7/7 et 24/24 . La veille sécuritaire est le fait de s’informer sur les vulnérabilités de système d’information afin de pouvoir produire un patch comblant la faille détecté et garantir la sécurité du système. Une tâche qui doit être monotone…

Pour terminer, ben pas simple de trouver un emploi, surtout en temps de crise, si bien que la personne en charge de l’insertion pro des étudiants handicapés m’a dit que les étudiants avaient du mal à trouver des stages…

J’en profite pour tacler un peu l’AGEPHIP, et sa campagne de pub avec Jamel Debbouze, car suite à cette campagne j’ai voulu m’inscrire pour pouvoir accéder à l’espace personnalisé afin d’y déposer mon cv et je n’a jamais reçu de mail confirmer l’ouverture et l’accès à cet espace. C’e que je trouve vraiment dommage c’est qu’un organisme censé s’adresser à des personnes handicapés ne propose pour seul moyen de contact un numéro de téléphone au prix d’un appel local.  Ce qui est fou, c’est que l’AGEPHIP a un site accessible mais a oublié un détail basique: une adresse mail! Pareil pour les antennes locales, seul l’adresse et un numéro de téléphone sont indiqués!  Pour quelqu’un comme moi, qui suis IMC avec des problèmes d’élocution, je préfère le mail au téléphone! J’ai bien trouvé tant bien que mal le mail du webmaster mais je n’ai eu aucune réponse…

EDIT DU 08/04: J’ai contacté l’AGEPHIP,  accueil aimable, il m’ont informé que la CVthèque est bien HS et ne sera accessible qu’en mai. Par ailleurs, il m’a été rappellé que l’AGEPHIP n’avait pas pour vocation de s’occuper des travailleurs handicapés en recherche d’emploi, et que le site était gérer par un prestataire externe.

EDIT DU 21/04: J’ai reçu le mail de confirmation de l’AGEPHIP m’ouvrant l’accès à leur espace emploi. J’ai pu y déposer mon CV.

Alors je profite de ce billet pour signaler que je recherche un travail à mi-temps dans la région lilloise, un poste relatif à la veille d’information dans les domaines de la cybercriminalité/danger du Net ou dans celui de l’accessibilité du Web. Mon CV est dispo ici.  Je suis également présent sur Facebook,Viadeo, et Linkedin. N’hésitez pas à me contacter 😉

Enfin, je signale que prochainement va être publier une interview que j’ai donné à handicap.fr sur la recherche de stage lorsqu’on est  une personne handicapée. Je remercie Marie Decker d’avoir pensé à moi pour cette interview et bien sûr la journaliste, Emmanuelle. 😉
Edit du 05/05: article en ligne concernant mon interview 😉

PS: je ne suis plus en Blackout, HADOPI fut voté. Cette loi absurde défendu avec des arguments absurde (openoffice et son firewall imaginaire) peut encore être remise dans les cartons si le Conseil constitutionel la trouve… anticonstitutionnelle.

quelques news des Playmobils

Posté le 9 mai, 2008 dans Accessibilité pour les PlaymoGeeks,Chroniques des Playmobils par Playmobil Zombie

Oui je sais, notre blog tourne au ralenti, enfin là il est en hibernation….

Ceci est dû à notre scolarité: Peter est dans les dernières finitions de son mémoire et moi j’ai débuté mon stage le 21 avril et je finis le 31 juillet, comme ça il me restera du temps pour ce foutu mémoire. Enfin j’ai lancé un nouveau blog pour suivre ce stage, je dois faire les finitions et publier un ou deux billet pour pouvoir le lancer officiellement.

Sinon j’avais vu l’annonce sur la liste de diffusions de Spip, auquel je suis abonné pour le site comptant comme projet d’année que je dois faire, et Ayméric Jacquet s’en est rappelé à mes bons souvenirs avec son billet sur la pétition pour l’accessibilité numérique des services publics.

En effet, Web Pour Tous lance sa pétition pour que chacun puisse accéder aux mêmes informations quelque soit son handicap.

Concrètement:

  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, les personnes âgées ne sont pas gênées par la taille des textes, elles peuvent utiliser la fonction de “grossissement des textes” de leur navigateur.
  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, Julien, aveugle, peut écouter le contenu de chaque page lue par son navigateur vocal, et naviguer à l’aide des indications données par celui-ci.
  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, Michel, handicapé moteur, peut naviguer sur les pages sans jamais utiliser de souris, avec le clavier traditionnel ou un dispositif adapté.

La raison de cette pétition?

A ce jour, 98% des sites web publics européens sont inaccessibles et de nombreuses personnes, ne peuvent accéder aux informations et aux services diffusés sur ces sites.

A la veille de la présidence française de l’UE, la France n’a toujours pas ratifié le décret d’application de l’article 47 de la loi de 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation à la citoyenneté des personnes handicapées » qui stipule “les services de communication publique en ligne des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées”.

Le but:

  • Une validation et une publication rapide par arrêté ministériel du décret d’application de l’article 47 de la loi de février 2005.
  • La publication officielle en version définitive du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations contenant toutes les modalités techniques pour se conformer au dit décret d’application
  • L’implication des personnes handicapées dans l’application, le contrôle et la mise à jour du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations notamment par le biais des commissions communales pour l’accessibilité aux personnes handicapées pour ce qui concerne les collectivités territoriales et par le soutien au développement des formations à destination des personnes handicapées.

L’Etat ne peut continuer à exclure, par simple négligence, 15% des citoyens du Web.

Si les sites des services publics mais aussi les sites d’e-commerce et des banques en ligne devenaient totalement accessibles, cela simplifierait grandement la vie des personnes handicapées! Je le redis: si le web et l’informatique n’existaient pas, je ne serais pas là où j’en suis. Pour voter c’est donc ici.

Enfin, la grande nouvelle est l’arrêt du blog de Catherine, Planète Orange après 2 ans d’activité. J’avoue que ça fait réfléchir: 1) dans le cadre d’un blog qui a construit une communauté autour, les membres peuvent ils faire survivre le blog malgré le départ de son créateur en y refondant un blog sur la base du blog stoppé pour y ajouter du contenu et y perpétrer son esprit? 2) y’aurait il une période critique pour la survie d’un blog, à savoir une remise en question au bout de 2 ans?  Si c’est le cas, ce blog va bientôt y avoir droit. Pour ma part, je pense que septembre-octobre seront cruciales pour notre blog. Tout dépend de notre réussite et du chemins que chacun de nous prendra.

Une chose est sûre: je ne continuerai pas ce blog seul.

Congrès Net2007: j'y étais

Congrès Net2007

Alors pourquoi un Playmobil comme moi est allé à ce Congrès Net 2007 consacré aux mondes virtuels? à votre avis?

Il y a plusieurs raisons: d’une, il faut avouer qu’un Playmobil comme moi à un coté geek, je l’ai déjà dis sur ce blog: l’informatique et les NTIC m’ont permis d’être ce que je suis et d’avoir le parcours qui est le mien et je suis donc convaincu que les nouvelles technologies, tant matériel que logiciel-virtuel vont améliorer la situation des Playmobils: si vous avez besoin d’une auxiliaire pour réaliser des tâches ménagères, la domotique peut-être un véritable espoir pour notre autonomie: par exemple, je viens de découvrir Scooba, un robot-laveur qui, couplé avec un robot-aspirateur, permettrait de résoudre le problème du nettoyage. Seconde raison: le thème des mondes virtuels est en quelque sorte un eldorado, un échappatoire pour Playmobils, j’y reviendrai. Troisième raison: bah c’est un congrès organisé par Digiport en partenariat avec mes camarades du Master IDEMM sous le haut patronage d’Eric Delcroix, et comme j’étais tout de même intéressé par ce Master, je suis allé voir le résultat du travail de mes camarades. Pour la petite histoire, comme je ne savais pas si cette manifestation était réservée aux professionnels, j’ai convaincu un camarade du Master RSIC de m’accompagner pour, comment dire?, apporter une caution à mon statut d’étudiant, et puis c’est plus sympa de se faire refouler à deux… 🙂

Enfin toujours est il que nous avons eu droit à un pass d’entrée (la carte que vous voyez) et un package offert par Digiport (une sacoche avec de la documentation) tout cela gratuitement.

On est donc arrivé un peu à la bourre (oui je sais c’est paradoxal pour un Playmobil qui se déplace à la vitesse d’un zombie) et en plus il pleuvait.

On a pu assister à deux atelier: le premier sur la gestion des identités virtuelles et le second sur l’idée de territoires augmentés.

Atelier 5: Pseudo, avatars… Comment gérer les milliards d’identité virtuelles?

Pas de choses interessantes, voir surprenantes furent abordés. ça parlait d’avatar et de second life d’un point de vue juridique.

Pour l’avatar, il y avait Pascal Levy-Garboua de skaaz.fr , Emmanuel Mouclier d’Artificial Solutions,
Grégory Renard de Wygwam,
Laurent Laborde, Baron Second Life, alias Kerunix

ainsi que Martine Ricouart-Maillet,Avocate, BRM Avocats et Jean-Pierre Buthion,GIE cartes bancaires

Animateur: Charles Népotes, FING

Bon je vais pas tout refaire, vous trouverez un résumé en cliquant sur le lien de l’atelier ci dessus.

Ce qui m’a semblait interessant:

la présentation d’agents intelligents, ici des agents conversationnels. Ces agents sont interessants dans la mesure où ils apportent de l’interactivité à un site web. Et de l’accessibilité? Peut-être, si l’agent comprend le langage naturel, en gros une phrase, ça peut rendre service à celui qui a des problèmes cognitifs qui lui empêche de définir des mots-clefs. Ce qui m’a surpris, c’est Kerunix je crois, qui rappelle que Second Life permet a des personnes sourdes/muettes de communiquer librement. L’aspect juridique a été abordé et la question était de savoir si un délit virtuel était attaquable et en quels circonstance: par exemple, vols d’objet,viol d’avatar, etc . Autre information donnée par Kerunix: la propension des hommes à jouer avec un avatar féminin, d’après eux ça change le comportement des autres joueurs, le travestissement 2.0 en quelque sorte. Mais l’information la plus surprenante fut donnée par monsieur Buthion : « sur second life, on ne cherche pas à connaitre l’identité des autres ». ça m’a fait sourire car je suis dans une formation orienté veille et intelligence économique et j’ai tout de imaginé les conséquences de cette affirmation: si l’avatar est l’outil de séduction de votre interlocuteur, si celui-çi est travesti, en tenant compte de la présence d’entreprises et d’administrations, on peut très imaginer récolter des informations stratégiques pour une politique d’IE… De là à parler d’espionnage industriel…

Quelques mots sur Skaaz: Skaaz est un agent conversationnel qui fonctionne sous des scenarii caractérisés par des questions-réponses. En fait l’agent repère les mots clefs d’une question et fourni une réponse correspondante. Docslumpy l’a testé sur son blog, donc allez voir son billet. Je le rejoins sur

Le but de l’agent virtuel est à mon sens de proposer une alternative à une simple FAQ et aussi d’orienter des utilisateurs novices d’Internet.

D’ailleurs je pense essayer d’utiliser un skaaz pour enrichir la page A propos du blog pour lui ajouter de l’interactivité.

Enfin allez voir le billet d’handimobility concernant Second Life avec l’association de Motorability et United Spinal qui consiste à vendre des œuvres au profit de l’association.

Atelier 8: Espaces de vie: vers quels territoires augmentés?

Chose amusante dans cette conférence: la mention de la gare TGV de Lille comme facteur attractif de la région et de ce fait succès du congrès net 2007. Et l’air de rien les transports en commun sont d’une importance considérable même pour un Playmobil en recherche de stage/job. Sérieusement, on a parlé de représentation des territoires dans Second Life par exemple. L’intérêt pour les Playmobil: imaginez que vous avez du mal à vous orienter: hé ben le batiment que vous chercher pourrait posséder une flèche jaune comme dans votre gps, en vrai. Autre chose ? à Malmo, en Suède, la mairie utilise un agent virtuel sur son site pour informer la population. Ainsi le Playmobil peut éviter de se déplacer pour obtenir des informations. Mélanger le réel et le virtuel, c’est possible. Le jeu SOS-21 sur le développement durable est un projet énorme: modéliser chaque région en pixel art tout en permettant une géo-localisation et permette de jongler entre le réel et le virtuel comme certains jeux vidéos japonais: aller dans un endroit réel pour récupérer un objet virtuel.

Commentaires off:

Yann, un référenceur, m’a parler d’une expérience de la police belge: celle-çi se rendait sur des chats et donné des rendez-vous à des gamins. Et bien la plupart se sont pointé au lieu de RDV. C’est effrayant car imaginez sur second life: un avatar n’a pas d’âge, bien sûr il existe une version de second life pour les enfants mais un bon ado rebelle pré-pubère aura vite de se mettre sur le SL normal. Dès lors, un ado influençable et un avatar séduisant….

« l’internet est l’oeuvre du Diable!!! » Non, faut pas exagérer. Faut simplement éduquer les enfants et faire de la prévention. Je vous conseille ces excellents jeux éducatifs canadiens sur le cyberespace.

Autre chose: Good Action , une régie publicitaire qui reverse les gains à des assos humanitaires et écologiques. Au départ, l’initiateur ne voulait pas que plus tard sa fille tombe sur des pubs douteuses en surfant sur le net.

En tout cas, un grand bravo aux Idemm et à leurs profs, ainsi qu’à Digiport. C’était bien. :d

Tiens en parlant d’humanitaire, je vais bientôt apporter le Web là où il y en a besoin… (y’en a un qui est déjà au courant);)

J’éditerai ce billet, ou pas.

Jérôme

Faille sécurisée: attention à la shoutbox (wordsprew) de Pierre danger injection sql

Posté le 6 février, 2008 dans Accessibilité pour les PlaymoGeeks,Chroniques des Playmobils par Admin

Bon la faille a été identifiée: elle se trouve dans le module rss de la shoutbox de Pierre ,wordsprew-rss.php:

Cette faille est est la plus répandue du web: c’est une injection sql.
Il faut donc remplacer la ligne $id = isset($_GET[’id’]) ? $_GET[’id’] : «  »;
Par $id = isset($_GET[’id’]) ? mysql_real_escape_string($_GET[’id’]) : «  »;

Cette faille aurait pu entrainer de gros dégats car tout les mots de passe étaient accessibles donc le contenu aurait pus être supprimées, l’url du blog redirigée,etc.

Donc on a évité le pire. Vouvez lire les commentaires pour plus d’infos.

Remercions Jigs4w qui nous a permit de combler la faille.

à noter que ce matin, j’ai lu également l’annonce de cette faille.

Le principal c’est que nous avons survécu! 🙂

La journée internationale des Playmobils est passée…

C’était ce lundi 3 décembre….

Je pensais relayer l’info dans les temps mais comme le blog de Monique est en hibernation forcé d’après Ayméric Jacquet, j’ai oublié et avec ce blog, les cours et les nombreux dossiers à faire, ben j’ai zappé…

C’est en lisant le blog de Delphine Dumont que je me suis rappelé cette journée internationale des handicapés (ah, on me souffle que l’ONU parle de la journée internationale des personnes handicapées) dont l’objectif est de renforcer l’intégration des personnes handicapées dans la société. Je reste sceptique sur l’utilité du telle journée quand je repense à l’année européenne du handicap… d’autant que cette journée est mal placée comme le rappelle Delphine (voir également mon billet sur les étudiants handicapés où j’essaye de comprendre si les dates de tels évènements sont choisies en toutes innocence).

Pourtant j’ai célébré cette journée à ma manière…. Vous vous souvenez de mon billet où j’évoquais la visite médicale annuelle que l’étudiant Playmobil doit passer pour obtenir ses Privilèges, et qui m’a valu un quote de Franck Paul?

Hé bien cette année j’ai voulu faire une petite expérience (cela permet de voir aussi comment la société arrive à vous remettre dans le droit chemin ou quel mécanisme se met en route lorsque l’on modifie sa trajectoire, ses habitudes): je n’avais pas pris de rendez-vous pour cette fameuse visite routinière pour voir si la cinquième année il me fallait encore un papier pour obtenir tiers-temps et co….

Vendredi, je reçois un mail de mon ufr pour m’alerter que je ne figurais pas dans la liste des étudiants « en situation de handicap »…et là, je me dis: ma mère avait raison, il fallait passer la visite…

C’est donc ce lundi, journée internationale des Playmobils, que j’ai passé ma visite médicale et que j’ai obtenu mon attestation « Playmobil Authentic: season 07-08 » qui donne droit à un tiers-temps (écrit et orale), un(e) secrétaire,et le droit d’utiliser un pc portable (utile pour les exams d’informatique: vous imaginez dicter des algorithmes et des nombres binaires?).

Bref, un peu de sérieux, cette journée est surtout l’occasion de recueillir vos témoignages de Playmobil Estropié concernant l’accessibilité du Web, les gens sont demandeurs alors profitez-en: ça les aides et ça vous sera bénéfique du façon ou d’autre.

Le plus simple reste Web Pour tous , mais il y a aussi Alsacréations et son forum, ainsi que celui du webmaster-hub.

Je rappelle qu’il n’y a aucune fête des handicapés….
Vous êtes prévenus 🙂

Jérôme

Edit: Balise nous apprend sur le blog de Delphine que Culture Pub a consacré, dans son édition du 3 décembre, sa Chronique de rue intitulé « nous sommes tous handicapés » dont je vous conseille la dernière pub ainsi que la dernière de la rubrique Actu qui est une pub suisse.  Ces deux pubs pourraient illustrer ce blog : être Playmobil n’est pas un gage de sainteté d’office…. nous revendiquons le  droit d’être méchant 🙂