Accessibilité,Hadopi: comment se tirer une balle dans le pied…

Posté le 6 mai 2009 dans Accessibilité,Accessibilité pour les PlaymoGeeks par Playmogeek

Quel est le point commun entre Monique de Webatou, de Tristan Nitot de Mozilla Europe, et d’Hadopi?

C’est en lisant le dernier billet de Monique et celui de Tristan Nitot sur la capacité du prochain Firefox à lire nativement des vidéos , que j’ai compris combien la critique pouvait desservir la cause juste que l’on défend.

Monique fait part de la réaction du webmaster de la ville de Bruxelles, qui,ne connaissant pas le thème de l’accessibilité du Web,a fait un mauvais choix d’agence et du coup son site n’est pas accessible. Suite à son billet, ce webmaster s’est intéressé au sujet, mais du coup refuse de commenter sur le blog de Monique suite à certaine critiques.

Le pire reste celui de Tristan Nitot. ça ne vous dit rien  mais c’est révolutionnaire! Tristan annonce que le prochain Firefox lira les vidéos nativement grâce à une simple balise <video>! Autrement dit, plus besoin de plugin type flash ou quicktime! En matière d’accessibilité c’est quand même un grand pas: J’ai un ami,nullement Playmobil,qui n’y connait rien en informatique, j’en ai d’ailleurs profiter pour lui faire utiliser Firefox, et bien cet ami m’a appelé pour que je l’aide à installer le plugin nécessaire. Imaginez un navigateur prêt à l’emploi où il ne serait plus nécessaire d’installer une kyrielle de plugin pour regarder une vidéo ou écouter de la musique. On pourrait imaginer une balise <audio> pour ne plus avoir besoin des realplayer,des windows media player,et autre quicktime. Il n’empêche que certaines critiques ont réussi à pousser Tristan Nitot à fermer les commentaires de ce billet. Je le comprend, vous fournissez à la communauté un produit gratuit qui tente de s’améliorer continuellement et y’a encore des gens qui se plaignent. Bien sûr,ce n’est pas parce qu’un produit est gratuit que l’on ne doit pas le critiquer, mais il faut simplement faire une critique constructive.

Malheureusement le cas Hadopi démontre que des critiques constructives n’arrivent pas toujours à faire entendre raison à des ânes bornés! Alors que l’Europe et l’ensemble des acteurs du web et les internautes démontrent l’absurdité de cette loi, relayé par des députés éclairés comme Jean-Pierre Brard ou Martine Billard) , le gouvernement continue son opération de protection de sauvegarde d’une industrie sur le déclin et de d’artistes de gauche,de droite mais totalement à coté du mulot à n’en pas douter.

Hadopi est donc une réponse totalement inadéquate à une critique des artistes et des majors dont la situation loin d’être aussi alarmiste, désigne les internautes comme bouc-émissaire et fossoyeurs de la culture… alors que ces derniers jusqu’à maintenant étaient des cons-sommateurs deviennent des consomm acteurs qui choisissent qui doit être récompensé ou pas.

De plus, l’Hadopi entrainerait des effets de bord non négligeables. La Suède nous montre un aperçu: Suite à l’affaire de The Pirate Bay, un FAI suédois,Telenor, ne garde plus les adresses IP de ses clients. Du coup, la cyberpolice suèdoise aura beaucoup plus de difficultés à mener à bien leur enquête pour identifier un suspect. Avec Hadopi, c’est l’essor des réseaux cryptés et les plus geeks d’entre nous savent aussi que ces réseaux cachent un coté obscure. Hadopi ciblera les Mme Michu, les personnes ayant peu de connaissances du Web.

Alors qu’on nous annonce du très haut débit pour 2012, la loi Création et Internet ou plutôt Répression et Internet, vous présumera coupable d’office, on ne sait toujours pas qu’elles sont les mesures pour la Création, si ce n’est qu’un vague référencement des offres légales…

Enfin toujours est il que Hadopi aura permi aux geeks de s’interesser à la politique et que certains députés nous défendent plutôt bien. En plus, l’Europe entre en jeux aussi,c’est donc coup double. 🙂

Moralité: faites des critiques constructives et éviter de tirer sur l’ambulance. L’accessibilité du Web doit être soutenue et non découragée. D’ailleurs, si le gouvernement pouvait mettre autant d’énergie sur ce sujet qu’il le fait avec Hadopi, ça serait judicieux,non?

Poster un commentaire