affaire Bobillier: bon sens 2 – 1 connerie

Posté le 19 mars, 2009 dans Accessibilité in the real life,Dans l'oeil du Playmobil par Playmogeek

Il est toujours rassurant de voir que le bon sens l’emporte sur la connerie des autres…

Ainsi hier, mardi 17 mars 2009, la Cour  d’appel de Douai a rendu son verdict dans l’affaire Bobillier, l’histoire de cette famille de Marcq en Baroeul en procédure judiciaire, entamé par leur voisin suite à l’aménagement de leur garage pour Diane, leur fille polyhandicapée.

7 ans de calvaire pour démontrer l’absurdité de la plainte de leur voisin retraité. C’est ainsi que le verdict rendu est enfin favorable aux Bobillier puisque la Cour d’appel de Douai, si elle reconnait la non conformité du permis de construire des aménagements, estime qu’il n’y a aucun préjudice pour les voisins, et condamne les plaignants à verser 4 000 € de dédommagement aux parents Bobillier. Malheureusement les Bobillier ne peuvent être complètement soulagés car leurs voisins ont encore 2 mois pour se pourvoir en cassation. Cependant il est peu probable que cela se fasse car les voisins retraités ont abandonné la demande de démolition des aménagements, qui était  l’objet principal de leur plainte, et ainsi il ne reste plus que des demandes financières..

Que retenir de cette histoire absurde?

Premièrement que le bon sens n’est pas mort même si on peut regretter que la connerie des voisins ait pu aller aussi loin…

Deuxièmement, que le fait que les médias aient relayé l’affaire a eu un impact positif sur celle-çi. D’ailleurs, la voix du nord a fait un article sur le sujet, explique que la médiatisation de  l’affaire est d’une part du à la bonne connaissance du dossier par les journalistes, et d’autre part que l’affaire touche une fillette handicapée donc apportant une dimension sociale à cet querelle  de voisinage. Cet médiatisation aura donc permit d’interpeller les politiques et de permettre de modifier la loi avec l’amendement 13 afin que les futures familles comportant un membre handicapé ou dépendants désirant réaliser des aménagements, ne soient pas inquiétées.

Troisièmement, une certaine hypocrisie. De certains journaux,  refusant de révéler l’identité de ces voisins retraités qui ont porté plainte,et ce sur de grand prétexte tel que diffamation ou incitation à la haine, alors  que d’habitude une telle prudence n’est pas de mise… Jérôme Kerviel ou récemment ce Montpellierain accusé d’avoir envoyé des lettres de menace aux responsables politiques sont de bons exemples… En tout cas, les journaux régionaux n’ont pas hésité à donner le nom et ils ont eu raison: Marc Wanacker.

Soulignons également la maladresse du journaliste de LCI, qui cite à propos de la petite Diane  » Elle a grandi la petite. Elle s’est approchée de nous. On dirait qu’elle nous reconnaît. »  La petite fille n’est pas un petit singe, être polyhandicapé n’est pas synonyme de déficience intellectuelle, enfin je pense, à moins que le journaliste fasse référence à l’âge de Diane au début de l’affaire . Certains déplorent que Valérie Létard ou Christine Boutin ne se soit pas manifesté récemment. Les un pensent que c’est une attitude hypocrite car leur manifestation fut passagère, je pense que c’est plutôt par souci de ne pas intervenir dans la procédure en cours.

On peut également remarquer le peu d’écho des associations sur cette affaire….

Conclusion: Encore une preuve du Julien Courbet Effect’s. D’ailleurs le récent Envoyé Spéciale sur les élèves handicapés en milieu ordinaire l’a montré: si vous galérez pour obtenir un AVS, faire venir une équipe de télé et la situation se décantera rapidement… Là c’est pareil, la médiatisation de l’affaire a fait changer la demande des plaignants « devant l’impact médiatique de cette affaire… » passant d’une démolition à la réclamation de dommages-interets. C’est là où nous blogueurs,pouvont être utile: en relayant l’info et en suivant l’affaire, on maintient une sorte de buzz, car en matière d’handicap, il semblerait qu’obtenir l’appui de l’opinion publique soit plus efficace que les assos…

Pour finir, espérons que les voisins retraités s’arrêteront là et n’iront pas en cassation car les Bobillier ne seront soulagés qu’après les 2 mois écoulés.

Nord Eclair – interview audio de Denis Bobillier

HADOPI: C'est tout et n'importe quoi!

Posté le 5 mars, 2009 dans Ciné-Télé,Dans l'oeil du Playmobil par Playmogeek

HADOPI - Le Net en France : black-out

Oui pour ce titre j’ai pensé à philippe lucas, enfin sa marionnette..

Après mon weekend chez Mickey, je pars dès demain pour une semaine au ski. Ce blog sera donc en pause pendant une semaine…

J’ai décidé de profiter de ce moment pour participer à l’opération Black Out contre HADOPI initié par La Quadrature du Netun collectif de citoyens qui informe sur des projets législatifs menaçant les libertés individuelles, les droits fondamentaux et le développement économique et social à l’ère du numérique.

Le 14 10 mars, sera examiné le projet de loi « Création et Internet » ou Hadopi, visant à instaurer la riposte gradué débouchant sur la coupure de votre connexion ainsi que le filtrage du Web

Voici une petite synthèse de cette loi

LaQuadratureduNet 20090207 Riposte Graduee Inefficace In Applicable Dang Ere Use 2pages

Pourquoi c’est grave? La première raison, c’est que cette loi est voulu par des gens ayant aucune culture du web et dont les partisans ont une totale ignorance du sujet et les rares « spécialistes » enfin ceux qu’on invite à la télé pour défendre les majors sont totalement HS. Rapellez-vous l’émission de Guillaume Durand au Ministère de la Culture où j’ai relevé de grosses inepties

Deuxième raison: bah ça va encore creuser la célèbre fracture numérique. Bah oui, les jeunes rebelles pour peu qu’ils soient fauchés n’ont plus que le Net pour accéder à la culture. Si on leur coupe le Net, c’est un peu leur vise sociale, ou leur avenir qui est coupé, sans exagération.
troisième raison:  on va sur les traces d’un Web Sino-iranien et dont les moyens techniques ne sont pas infaillibles. Les méchants téléchargeurs seront identifiés via leur IP. Or une IP est dynamique dans la plupart des cas et peut être modifiable. Un tour sur google et vous verrez même à quoi sert un proxy

Ma raison bonus: contre l’hypocrisie. Vous avez entendu parler de l’affaire MGMT vs UMP. En gros, l’UMP a utilisé la musique Kid du groupe américain MGMT

free music

Ce qui est drôle c’est de savoir que c’est la société Blue Advertainement qui gère la com de l’UMP et que l’associé de cette boite n’est autre que Luc Besson, celui qui a poussé son coup de gueule contre les sites de streaming.. Le plus rigolo c’est l’euro symbolique proposé en dédommagement (source: le grand journal) Rappelons aussi que les sites comme Deezer nous ont été présenté comme une alternative légale contre le piratage, le patron de Deezer n’a même pas été entendu par les partisans d’Hadopi Enfin le filtrage est peut-être la proposition la plus grave de cette loi. Outre des raisons techniques qui demanderont un cout exorbitant , le filtrage du web est un moyen frauduleux sous prétexte de sécurité! et qui touche le droit de s’informer. Oui, il y a des sites nauséabonds, mais ceux là sont déjà surveillés par les services compétents. Puis,franchement, une liste blanche de sites autorisés donné par le gouvernement, c’est limite de la censure chinoise. D’un autre coté, ça ne serait qu’un retour de baton, car le filtrage de ces pays n’est possible qu’avec des technologies proposées par des entreprises occidentales… Le filtrage est semble t’il abandonné et ne concernait que les sites accessibles depuis les hot-spots wifi gratuits. HADOPI - Le Net en France : black-out N’hésitez à rejoindre le mouvement

Ah, j’oubliai 😉 Si la thématique des contenus web vous intéresses, n’oubliez pas que le  13 mars a lieu la journée Idemmatic à Lille3,  pour plus d’info consultez le site de la Journée Idemmatic 2009, ainsi que le blog des étudiants en IDEMM.