la dernière ligne droite est la plus éprouvante pour un Playmobil

Posté le 5 août 2008 dans Chroniques des Playmobils,Dans l'oeil du Playmobil par Playmobil J

Ben voilà, vous avez constaté que ce blog était de nouveau en hibernation , c’est normal. Pour ma part, j’ai fais mon stage au sein d’un pôle de compétitivité où j’étais chargé d’une revue de presse sur des signaux faibles et j’ai également fais un annuaire d’enseignants-chercheurs. C’est une des 2 boites qui avaient répondu à ma candidature. J’ai donc été en stage du 21avril au 31 juillet. Je me rendais au pôle 2 après-midi par semaine: avec 20-30 voir 40 minutes de trajet et 1km à pied parcouru en 20min. Pendant les vacances c’était encore plus chiant car y’avait moins de bus.

Si je me rendais 2 fois par semaine à mon lieu de travail, ça ne veut pas dire que je ne foutais rien à coté,hein :d en fait je bossais depuis chez moi où j’ai essayé de suivre des horaires classiques: 9h -9h30 jusqu’à 12h-12h30 puis je reprenais vers 14h jusqu’à 17h voir 17h30 ou même 18h30 max. Mon but c’était de tester mes capacités. Je n’ai pas rempli tout les objectifs de ma mission mais j’ai progressé et maintenant je connais mes limites. Un temps complet je pourrais pas tenir, donc plus tard ça sera temps partiel ou mi temps. On m’a dit que je manquais de confiance en moi mais comment voulez  en avoir lorsque,dans le métro, de jeunes cons gloussent et font des messes basses devant vous alors que vous ne faites rien, vous essayez d’être discret, de pas faire de vagues? Si dans ma boite je n’étais curieux et que je demandais peu de chose, c’est parce que je suivais ma logique d’intégration éprouvé tant d’années d’internat et d’intégration scolaire. J’ai l’impression de rouler sur les jantes, j’en peux plus. Là je dois faire un putain de mémoire où on me demande une reflexion et j’ai l’impression d’avoir le cerveau vide, j’en ai ma claque de faire des dossiers, du blabla. Vous n’imaginez pas combien c’est dur de mettre en forme vos idées dans votre tête quand vos pinces de crabes sont incapables de saisir le flot aléatoires de vos pensées plus ou moins dignes d’intérêts.

Je bloque sur ce processus, j’en ai marre, je doute, je stresse et en plus de ça ça fait quelques mois que je stresse pour un foutu site web en php et là j’ai appris que mon collaborateur se tourne les pouces depuis avril, trop bon  trop con le playmo l J’ai alerté les responsables: soit on m’aide, soit on prend en compte le site que j’ai fais pour le projet d’année.

Le 16 aout j’aurais 25 ans et j’hésite de descendre 4 jours dans le Sud pour les feter avec ma famille (jeudi dernier mes parents sont parti au camping (chouette) pour 3 semaines) et je sais qu’ils aimeraient que je vienne, mais y’a ce mémoire de m… à faire. Demain je vais mon ancien AVS pour avancer dans la rédaction de p.. de boulot et éviter de déprimer seul chez moi. Je dois rendre la 2 ème partie du mémoire pour le 20 aout.

J’en ai ma claque, j’ai hâte d’en finir je me contrefous de ma note, je veux simplement mon année et en finir avec la fac.

Le moral tiens à peu de chose en fait. Donc si avez des suggestions pour que ma maitère grise soit productif  ou si vous souhaitez demander ma béatification en tant que martyr universitaire, si vous avez des encouragements (cordes, pont, autoroutes, tf1, vodka, « adrienne » ou « vas y penses à ton père/mère/frère! » (les fans de films d’action comprendront)

ma playlist pour m’auto-encourager

Playlist Deezer (en flash)
free music

8 Réponse pour 'la dernière ligne droite est la plus éprouvante pour un Playmobil'

Suivre les commentaires avec RSS ou faire un TrackBack pour 'la dernière ligne droite est la plus éprouvante pour un Playmobil'.

  1. delcroix a dit :

    le 6 août 2008 @ 01:53

    Je sens un brin de découragement…
    Allez zou, un coup de pied au cul pour les derniers efforts 🙂
    Je pencherai également pour le manque de confiance en toi :-))

  2. Playmobil J a dit :

    le 6 août 2008 @ 18:40

    Oui je suis un peu découragé par l’ampleur de la tâche… Pour le coup de pied au cul, ben je sais me mettre la pression tout seul ça va mais bon le machin a toujours du mal à avancer pour autant. Des efforts j’en ai et j’en fourni encore: pour le projet d’année ben c’est moi qui a tout géré… la tâche du mémoire est plus dur que l’an dernier car je dois gérer plusieurs facteurs: délais, rédaction et secrétariat,inspiration faire plaisir à la famille,gestion de mon autonomie, etc

    D’un autre coté, je me dis que je ferais au mieux et tant pis si ça plait pas: j’aurai essayé

  3. Jennifer a dit :

    le 18 août 2008 @ 00:43

    Jérôme je crois vraiment en toi. ça fait presque un an (plus qu’un an que je te lis) et je sais que tu es un super type, hyper intelligent. Je me retrouves souvent dans ce que tu dis. Tu te penses moins « rentable » que tes collégues ? Cette année je l’ai souvent pensé aussi. Y’a juste eu un « truc » : avant les rattrapages, je vois tous les bipédes bossaient bossaient. Alors je m’approche discrétos genre « je suis handi, je veux pas déranger » et je demande se qu’ils font…
    – ah bah on note les trucs pour le partiels
    – ah ouai… heu… sur des petits bouts de papier comme ça ?
    – oui oui
    – ah… mais… heu… en fait vos trucs c’est hum… des antiséches
    – bah bien sûre
    – ah bah ça alors et vous grugez tout le tps comme ça ?
    -…
    Je t’assure que je fais p-e grand gueule sur le net, mais tu serais trèèèèèès surpris de me connaitre en vrai. Bref. Donc j’ai découvert qu’en bossant comme une taré, je connaissais 80% de mes cours mais que mes gentils collégues n’en connaissaient pas 20% de plus mais 60% de moins héhé. Et puis, ils ont peut être 2 ou 3 pts de plus sur leur moyenne mais moi je sais qu’il y avait plus que 2 ou 3 petits bout de papiers dans leurs trousses :o) !

    POur ce qui est de tes histoires de temps partiels/ mi temps ne t’y fit pas trop. Le problême en bossant chez toi, c’est que tu n’as pas vu ce qu’on ne te raconteras pas sur le monde du travail. Moi j’ai déja pu voir : la collégue qui rentre de vacances et le bureau qui se mets à causer 1h30 des vieilles maisons dans la creuse. Une après t’a le boss qui appelle son fiston 20 minutes parce que son fiston glande depuis l’obtention du bac et qu’on se demande bien ce qu’il va devenir…
    Ton rythme de travail était surement bcp plus soutenue que celui de qqn qui bosse dans un bureau fait des pauses cafés…  Perso, vu ce que j’entends, j’ai vraiment l’impression que ce qu’on demande en stage de fin d’étude, c’est bcp plus important que ce qu’on fait ordinairement ds un, bureau…

    Bon dernière chose Mr Jérôme : tu sais que dans deux ans c’est moi qui passe à la casserole alors t’es gentil hein tu te jettes pas d’un pont. Sinon moi je vais me sentir obligé de me pendre aux barreaux d’un pont (oui t’en qu’a faire autant améliorer la technique à force).
    Tiens j’ai pensé à toi le 16 au fait 🙂 ! Si tu te pends pas, tu comprendras peut être:o) Bonne nuit (faut dormir pour pouvoir réfléchir tu es au courant ?) !!!

  4. Jennifer a dit :

    le 18 août 2008 @ 00:50

    Ah je n’ai pas fini : le problême c’est que si on se pend tous les deux, on réduit le pourcentage de chance que les gens pensent un jour que les imc ne sont pas débiles malgrès les apparences. Tu vois ?

  5. Gilles a dit :

    le 18 août 2008 @ 17:48

    Courage pour le rapport, il n’y a pas raison, on va y arrivé.

    Tu sais il n’y a pas que les playmobils qui sont démotivés par leur rapport de stage. Je connais pas mal d’étudiants qui sont dans le même cas que toi.

    Le monde du travail c’est pas la même cadence que quand tu bosses chez toi.  Quand tu es chez toi, tu avances plus rapidement car tu es pas dérangé par pierre, paul ou jacques. Mais l’avantage de l’entreprise c’est que ça développe le travail d’équipe.

    Pour l’obtention de ton M2, ton rapport plaira, tu vas encore faire quelques choses de super abouties. Et puis dans moins de 2 mois on en aura fini avec tout ça, place à la vie active. Enfin on va essayer.

  6. Playmobil J a dit :

    le 18 août 2008 @ 23:29

    @Jennifer: ben c’est le problème que j’ai toujours eu: je connaissais mes cours et quelquefois j’avais du mal à les restituer. Ben pour le mémoire c’est pareil! C’est peter qui m’aide à coucher mes idées sur papier.  Concernant les antisèches ben c’est sur que nous on y a pas droit, enfin il peut y avoir des opportunités mais après chacun choisi en son âme et conscience……..
    Concernant la productivité/rentibilité, c’est un paramètre que je dois prendre en compte ce paramètre car d’après mes tutrices de stage je me suis peut-être trop bien vendu par rapport à mes capacités…. Donc bon un temps complet c’est vraiment chaud…
    Enfin dernier point: malheureusement ton diplome n’est pas affiché sur ton front et je pense que même avec un bac+5 ça ne changera pas grand chose à notre étiquette infamante de débile…

    EDIT du 19 aout: merci pour ta carte, c’est sympa et gentil d’y avoir pensé 😉

    @Gilles: l’idée de ce billet n’était pas de faire croire que je suis l’unique étudiant à qui le RDS fasse vraiment chier… J’avais besoin de dire les difficultés propres à mon cas. Pour la cadence c’est discutable mai je suis tout de même d’accord toi sur la cadence. L’avantage de l’entreprise, c’est comme tu le dis le dévellopement du travail d’équipe, mais surtout garder du lien social.

    Pour mon rapport ben advienne que pourra, concernant la vie active j’ai pas l’intention de m’y lancer immédiatement après la fin des mes études, j’ai besoin de souffler et de faire le point, éventuellement je suivrai une formation courte et pro sur la ré&daction web comme transition

  7. Otir a dit :

    le 23 août 2008 @ 04:43

    J’ai donc loupé ton anniversaire. J’espère que tu as célébré, le quart de siècle, ça se marque.

    J’espère que tu vois le bout de ton mémoire, je te souhaite de tenir bon, et après le cap passé de pouvoir te réjouir même si ça aura été très pénible.

    Amitiés.

  8. Playmobil J a dit :

    le 25 août 2008 @ 00:37

    Bonjour Otir,

    Bah c’est pas bien grave, je considère que l’oubri de la part d’un membre de la famille est plus regrettable… Pour la célébration, ben j’étais chez des amis à du coté de st-tropez et j’ai refais un tour de bouée tractée par bateau. Le weekend prochain je feterai avec la famille, et après  si j’ai mon année ben j’essayerai d’organiser une soirée avec des amis pour feter ça en même temps que mes 25ans

    Pour le mémoire, ben j’essaye de tenir bon, j’avance comme je peux et j’attend l’heure de la délivrance. Je dois rendre mon rapport le 2 septembre donc bon vais devoir carburer mais toujours en fonction de mes capacités.

    merci pour ton commentaire 😉

Poster un commentaire