la dernière ligne droite est la plus éprouvante pour un Playmobil

Posté le 5 août, 2008 dans Chroniques des Playmobils,Dans l'oeil du Playmobil par Playmobil J

Ben voilà, vous avez constaté que ce blog était de nouveau en hibernation , c’est normal. Pour ma part, j’ai fais mon stage au sein d’un pôle de compétitivité où j’étais chargé d’une revue de presse sur des signaux faibles et j’ai également fais un annuaire d’enseignants-chercheurs. C’est une des 2 boites qui avaient répondu à ma candidature. J’ai donc été en stage du 21avril au 31 juillet. Je me rendais au pôle 2 après-midi par semaine: avec 20-30 voir 40 minutes de trajet et 1km à pied parcouru en 20min. Pendant les vacances c’était encore plus chiant car y’avait moins de bus.

Si je me rendais 2 fois par semaine à mon lieu de travail, ça ne veut pas dire que je ne foutais rien à coté,hein :d en fait je bossais depuis chez moi où j’ai essayé de suivre des horaires classiques: 9h -9h30 jusqu’à 12h-12h30 puis je reprenais vers 14h jusqu’à 17h voir 17h30 ou même 18h30 max. Mon but c’était de tester mes capacités. Je n’ai pas rempli tout les objectifs de ma mission mais j’ai progressé et maintenant je connais mes limites. Un temps complet je pourrais pas tenir, donc plus tard ça sera temps partiel ou mi temps. On m’a dit que je manquais de confiance en moi mais comment voulez  en avoir lorsque,dans le métro, de jeunes cons gloussent et font des messes basses devant vous alors que vous ne faites rien, vous essayez d’être discret, de pas faire de vagues? Si dans ma boite je n’étais curieux et que je demandais peu de chose, c’est parce que je suivais ma logique d’intégration éprouvé tant d’années d’internat et d’intégration scolaire. J’ai l’impression de rouler sur les jantes, j’en peux plus. Là je dois faire un putain de mémoire où on me demande une reflexion et j’ai l’impression d’avoir le cerveau vide, j’en ai ma claque de faire des dossiers, du blabla. Vous n’imaginez pas combien c’est dur de mettre en forme vos idées dans votre tête quand vos pinces de crabes sont incapables de saisir le flot aléatoires de vos pensées plus ou moins dignes d’intérêts.

Je bloque sur ce processus, j’en ai marre, je doute, je stresse et en plus de ça ça fait quelques mois que je stresse pour un foutu site web en php et là j’ai appris que mon collaborateur se tourne les pouces depuis avril, trop bon  trop con le playmo l J’ai alerté les responsables: soit on m’aide, soit on prend en compte le site que j’ai fais pour le projet d’année.

Le 16 aout j’aurais 25 ans et j’hésite de descendre 4 jours dans le Sud pour les feter avec ma famille (jeudi dernier mes parents sont parti au camping (chouette) pour 3 semaines) et je sais qu’ils aimeraient que je vienne, mais y’a ce mémoire de m… à faire. Demain je vais mon ancien AVS pour avancer dans la rédaction de p.. de boulot et éviter de déprimer seul chez moi. Je dois rendre la 2 ème partie du mémoire pour le 20 aout.

J’en ai ma claque, j’ai hâte d’en finir je me contrefous de ma note, je veux simplement mon année et en finir avec la fac.

Le moral tiens à peu de chose en fait. Donc si avez des suggestions pour que ma maitère grise soit productif  ou si vous souhaitez demander ma béatification en tant que martyr universitaire, si vous avez des encouragements (cordes, pont, autoroutes, tf1, vodka, « adrienne » ou « vas y penses à ton père/mère/frère! » (les fans de films d’action comprendront)

ma playlist pour m’auto-encourager

Playlist Deezer (en flash)
free music