quelques news des Playmobils

Posté le 9 mai, 2008 dans Accessibilité pour les PlaymoGeeks,Chroniques des Playmobils par Playmobil Zombie

Oui je sais, notre blog tourne au ralenti, enfin là il est en hibernation….

Ceci est dû à notre scolarité: Peter est dans les dernières finitions de son mémoire et moi j’ai débuté mon stage le 21 avril et je finis le 31 juillet, comme ça il me restera du temps pour ce foutu mémoire. Enfin j’ai lancé un nouveau blog pour suivre ce stage, je dois faire les finitions et publier un ou deux billet pour pouvoir le lancer officiellement.

Sinon j’avais vu l’annonce sur la liste de diffusions de Spip, auquel je suis abonné pour le site comptant comme projet d’année que je dois faire, et Ayméric Jacquet s’en est rappelé à mes bons souvenirs avec son billet sur la pétition pour l’accessibilité numérique des services publics.

En effet, Web Pour Tous lance sa pétition pour que chacun puisse accéder aux mêmes informations quelque soit son handicap.

Concrètement:

  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, les personnes âgées ne sont pas gênées par la taille des textes, elles peuvent utiliser la fonction de “grossissement des textes” de leur navigateur.
  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, Julien, aveugle, peut écouter le contenu de chaque page lue par son navigateur vocal, et naviguer à l’aide des indications données par celui-ci.
  • Lorsqu’un site respecte les règles d’accessibilité, Michel, handicapé moteur, peut naviguer sur les pages sans jamais utiliser de souris, avec le clavier traditionnel ou un dispositif adapté.

La raison de cette pétition?

A ce jour, 98% des sites web publics européens sont inaccessibles et de nombreuses personnes, ne peuvent accéder aux informations et aux services diffusés sur ces sites.

A la veille de la présidence française de l’UE, la France n’a toujours pas ratifié le décret d’application de l’article 47 de la loi de 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation à la citoyenneté des personnes handicapées » qui stipule “les services de communication publique en ligne des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées”.

Le but:

  • Une validation et une publication rapide par arrêté ministériel du décret d’application de l’article 47 de la loi de février 2005.
  • La publication officielle en version définitive du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations contenant toutes les modalités techniques pour se conformer au dit décret d’application
  • L’implication des personnes handicapées dans l’application, le contrôle et la mise à jour du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations notamment par le biais des commissions communales pour l’accessibilité aux personnes handicapées pour ce qui concerne les collectivités territoriales et par le soutien au développement des formations à destination des personnes handicapées.

L’Etat ne peut continuer à exclure, par simple négligence, 15% des citoyens du Web.

Si les sites des services publics mais aussi les sites d’e-commerce et des banques en ligne devenaient totalement accessibles, cela simplifierait grandement la vie des personnes handicapées! Je le redis: si le web et l’informatique n’existaient pas, je ne serais pas là où j’en suis. Pour voter c’est donc ici.

Enfin, la grande nouvelle est l’arrêt du blog de Catherine, Planète Orange après 2 ans d’activité. J’avoue que ça fait réfléchir: 1) dans le cadre d’un blog qui a construit une communauté autour, les membres peuvent ils faire survivre le blog malgré le départ de son créateur en y refondant un blog sur la base du blog stoppé pour y ajouter du contenu et y perpétrer son esprit? 2) y’aurait il une période critique pour la survie d’un blog, à savoir une remise en question au bout de 2 ans?  Si c’est le cas, ce blog va bientôt y avoir droit. Pour ma part, je pense que septembre-octobre seront cruciales pour notre blog. Tout dépend de notre réussite et du chemins que chacun de nous prendra.

Une chose est sûre: je ne continuerai pas ce blog seul.