Bobby l'ex playmobile de Montluçon.

Posté le 16 juillet 2007 dans Archive du blog V1 par Playmobil Miro

Voila j’aimerais vous faire part d’une nouvelle trouvaille. En fait, celle-ci correspond à un nouveau personnage que j’aimerais incorporer au sein du Blog. Ce personnage virtuel dont le prénom serait Bobby (oui j’aime ce prénom il est kitch à mort) Donc Bobby me servirait d’exemple pour une nouvelle série d’explications sur la vie quotidienne des playmobiles. Comme vous l’aurez aisément imaginer, Bobby est un playmobile, un vrai, dans la plus pure des traditions. Avant de pénétrer dans la vie de ce cher Bobby, il faut lui construire une existence. C’est ainsi que commence une brève biographie de ma composition.
Bobby est né en l’an de grâce 1979 dans les faubourgs malfamés de Montluçon. Ayant un père carrossier (spécialisé dans les Ladas) et une mère taxidermiste, Bobby fut très vite bercé par les valeurs marxistes. Il passa les premières années de sa vie loin de l’école, sa seule correspondance avec une institue, furent ses cours braille envoyés par l’AVH. Soucieux de son bien-être, malgré le « rouge » de leur passion, ses parents tentèrent de lui assurer un avenir. Bobby, au cours d’un voyage en Californie (Grâce au prix remporté lors du concours du poinçon magique), et avec l’appui de ses géniteurs, passa des casting pour (Les routes du Paradis), mais Michael London n’en voulu pas. Il poursuivit avec diverses productions da la filiale AB, mais hélas il n’eut guère plus de chance. Le monde des séries se ferma définitivement à Bobby, après un essaie lamentable dans « pas de pitié pour les croissants » où il devait brosser la barbe de Corbier. Bref, Bobby fut désoeuvré et l’avenir lui sembla lointain. Néanmoins, il rencontra d’autres playmobiles, et décida qu’il serait médecin, enfin, qu’il travaillerait dans le domaine médical. Le Centre Guindé à Villejuif fut pour lui une opportunité. Kinésithérapeute, voila ce qu’il allait être. Les premiers mois de sa formation se passèrent à Merveille mais hélas, il partie en quenouille. Certains prétendant que des personnes peu scrupuleuses agissaient sur lui comme la chambre des lords sur la Reine. Bref, son argent parti dans les pizzas, la bière et les cigarettes de contrebande. Son cerveau se détériora dans toutes les drogues synthétiques existants sur cette planète. En résumé, Bobby poursuivit son existence misérable avec une succession d’échecs. Conscient de son incapacité à réaliser la moindre chose, il partit pour le nord et trouva un petit studio pestilentiel Rue Mexico à Lille. Il se mit à étudier l’outil informatique et se délecta des possibilités que lui offrait Internet… A travers des sites tel que www.cigaredanslecul.com, http://rencontreshandi.fr, www.barbaresadeux.org ou www.gabriellestsoumise.ca, il se construisit une véritable existence sociale. Sur l’un de ses sites de prédilection, il fit la connaissance de Fallafelchtrudel, (assistante directive Berlinoise de grande envergure), ils se rencontrèrent et tombèrent amoureux. Bobby a aujourd’hui 27 ans, et vit rue Mexico avec Falla… (enfin plus haut) et projettent d’avoir un gosse.
Cette biographie est certes courte et tout sauf exhaustive, néanmoins, vous pouvez cerner le personnage, et j’espère que vous comprendrez mieux les situations playmobiles par la suite.

Poster un commentaire